By jeanmarcmorandini.com
Santé

Les bruits causés par l’environnement auraient contribué à au moins 10 000 morts prématurées en Europe selon une étude


0

Selon les chercheurs de la European Society of Cardiology les bruits causés par l’environnement auraient contribué à au moins 10 000 morts prématurées en Europe. L'étude menée par les scientifiques rapporte que le bruit peut avoir une incidence sur les risques de maladies cardiovasculaires, puisqu'il provoque des interruptions du sommeil pendant la nuit et des montées des niveaux de stress, des augmentations de la pression sanguine et du rythme cardiaque.

 « Le bruit doit être considéré comme un nouveau facteur à risque des maladies cardiovasculaires », a confié le cardiologue Dr. Thomas Muenzel, professeur de médecine interne à l’University Medical Center de la Johannes Gutenberg University à Mainz, en Allemagne. Selon ce dernier les personnes les plus exposées sont celles « vivant près des rues, des chemins de fer et des aéroport ».

Le Dr. Freeman, membre d’un sous-comité étudiant l’amélioration de la qualité et des pratiques au sein de l’American College of Cardiology, précise que « le bruit excessif est vraiment mauvais pour la santé des oreilles et également une dose de stress significative, qui peut de manière tout aussi significative empirer les conditions cardiovasculaires. »

Le Dr. Robert Beiny, l'un des experts britanniques corroborent cette thèse.  « La dernière recherche liant le bruit aux risques aggravés de crises cardiaques n’est pas vraiment surprenante. Depuis très longtemps, le bruit a été identifié comme un risque pour la santé, associé à la perte d’audition et aux acouphènes, rapportés par des personnes exposées au bruit. L’ensemble accablant de ces preuves renforce le lien entre la perte d’audition et les maladies cardiovasculaires, les diabètes et le déclin cognitif. Ce donc n’est pas surprenant que si le bruit contribue à la perte d’audition, et que la perte d’audition est associée à ces maladies, ces récentes études fassent vraiment sens. »

« Mais tous les bruits ne sont pas du bruit, prévient le Dr. Beiny, Audiologiste de l’Année 2015 au Royaume Uni. Le bruit pour une personne, c’est de la musique dans les oreilles d’une autre. Prenez le son d’une moto Harley Davidson. Notre perception de ce qu’est le bruit est très personnelle, et même si tous les bruits présentent les mêmes risques pour la santé, la manière de s’en protéger est différente. Les bouchons d’oreilles faits sur mesure et accordés acoustiquement sont très efficaces pour les gens qui veulent entendre mais réduire les dégâts causés par le bruit. D’autres auraient sûrement besoin d’une protection maximale dans la même situation. Le bruit, si on ne l’attend pas, peut créer une réponse d’alarme, comme le choc ou la peur. »

Et de conclure: « Faites des pauses du bruit le plus souvent possible, allez dans une zone calme, laissez vos oreilles se reposer et remettez-vous. L’utilisation de protection auditives ou de bouchons d’oreilles est recommandée, particulièrement dans les endroits où le bruit est social et récréatif, où l’on a besoin de se concentrer pour entendre. » 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page