By jeanmarcmorandini.com
Santé

Étude: Une zone de notre cerveau déterminerait nos choix à notre insu


0

Selon une étude canadienne relayée par la Dépêche.fr le cortex préfrontal dorsomédian, une région du cerveau, joue un rôle déterminant dans la prise de  nos décisions. Ces dernières sont liées à la zone de notre cerveau appelée le  cortex préfrontal, partie du cerveau qui est la plus développée chez les humains et qui est aussi le centre cérébral responsable l'activité de planification et de coordination de nos activités.  Avec cette découverte, les scientifiques ont observé, que des zones de notre cerveau peuvent être manipulées par des facteurs que nous ne maîtrisons pas.  "Notre recherche confirme ce que les publicitaires calés savent déjà. Quand vous regardez deux objets, votre choix va se porter sur celui que vous regarderez le plus longtemps, même si vous avez initialement préféré l'autre. Nous sommes allés plus loin et avons identifié une région du lobe frontal impliquée de manière déterminante dans ce phénomène", explique le Dr Fellows, neurobiologiste spécialisé dans le processus de décision.  Les chercheurs ont suivi 60 personnes, dont 50% avaient subi une tumeur dans ce lobe préfrontal. Elles ont observé des centaines d'oeuvres d'art en notant à chaque fois leur degré de préférence. Dans un deuxième temps, elles ont été invitées à choisir parmi des paires de ces objets. Résultats: L es participants ont choisi les oeuvres regardées le plus longtemps et non celles qu'elles avaient notées le plus favorablement. Les participants au lobe frontal endommagé ont montré, quant à eux, une tendance exagérée à se saisir de l'objet à portée de main.

Pour les chercheurs, cette expérience apporte la preuve que le dorsomedial PFC joue un rôle crucial dans l'arbitrage entre le jugement de valeur et l'attrait direct pour l'objet.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page