By jeanmarcmorandini.com
Santé

Neuf cancers sur dix sont dûs à une mauvaise hygiène de vie


0

Selon une étude  publiée dans sciencemag.org, les chercheurs affirment que la majeure partie des cancers pourrait être évitée ! "Une majorité des cancers sont dus à des facteurs extrinsèques," a déclaré le Dr Yusuf Hannun, directeur du centre de cancérologie à l'Université de Stony Brook et auteur principal de la recherche.  La plupart des cancers est à imputer à notre mauvais style de vie. Les régimes, l'exposition aux rayons UV, le tabagisme et les maladies jouent un rôle bien plus décisif que les "mauvais gènes" que l'on pointe si souvent du doigt.   Les chercheurs avancent même qu'en éradiquant tous ces "déclencheurs" de cancer, on en éradiquerait jusque 90% des cas.

Pourtant, le simple fait de ne pas fumer, de surveiller sa ligne en adoptant une alimentation saine et une consommation d'alcool modérée ne garantissent pas pour autant de ne jamais développer un cancer. Par contre, cela diminue - et drastiquement - les risques. La nuance est importante.
Ces nouvelles conclusions vont totalement à l'encontre du résultat d'une étude antérieure menée par Tomasetti un éminent biologiste du cancer et Dr Bert Vogelstein de Hopkins qui révélait que les cancers étaient la conséquence de "dérapages" de notre ADN lors du vieillissement et de la division des cellules. A partir d'éléments de preuve, le Docteur Yusuf, conteste et affirme que "les facteurs de risque intrinsèques inévitables [tels que la division cellulaire] ne contribuent que modestement pour le développement de nombreux cancers communs. Il avance un chiffre d e 10 à 30 pour cent.

 L'épidémiologiste du cancer Paul Pharaon de l'Université de Cambridge a déclaré qu'il était «impressionné» par ces résultats, les qualifiant de "preuve assez convaincante que les facteurs externes jouent un rôle majeur dans de nombreux cancers."

 "Ces résultats sont d'une importance capitale dans la stratégie de prévention du cancer, mais aussi pour la recherche et la santé publique", conclut-il. 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page