By jeanmarcmorandini.com
Santé

Une consommation excessive de pommes de terre accroît le risque de diabète de type 2


0

Selon une récente étude japonaise publiée dans la revue Diabete Cares , une consommation excessive de pommes de terre accroît le risque de diabète de type 2. Manger sept portions ou plus de patates par semaine augmente le risque de la maladie de 33 pour cent.

Deux à quatre portions augmentent le risque de 7 pour cent, affirment les chercheurs.

La consommation trop régulière de pommes de terre sous toutes ses formes augmenterait les risques de développer un diabète de type 2 de manière significative.  

Menée par des chercheurs du centre de cancérologie et de prévention des maladies cardiovasculaires d'Osaka et l'étude regroupe trois recherches effectuées entre 1984 et 2010. Elles analysent les liens entre consommation de pomme de terres et risques de diabète de type 2 chez près de 200 000 volontaires professionnels de santé ne présentant aucun antécédent de problèmes cardiaques. En passant en revue ces trois études, les chercheurs d'Osaka ont constaté que 15 000 nouveaux cas de diabète de type 2 étaient liés à une consommation régulière de pommes de terre.

Sans surprise, les frites sont les pires par rapport aux pommes de terre cuites, bouillies ou en purée

"Les pommes de terres sont riches en glucides et lorsqu'elles sont servies chaudes cela les rend encore plus rapidement digérables par l'estomac ce qui augmente le taux de sucre dans le sang", explique le Dr Muraki, auteur principal de l'étude. Les chercheurs recommandent donc de limiter la proportion de pommes de terre à une fois par semaine et de remplacer ces aliments par des céréales complètes : riz complet, sarrazin, quinoa...

L'auteur de l'étude, le Dr Isao Muraki  indique que, "bien que les pommes de terre soient considérées comme un légume dans certains pays, ils ne devraient "pas être considérées comme un élément clé d'un régime alimentaire sain.  Au contraire, ils doivent être considérés comme similaires des glucides raffinés."

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page