By jeanmarcmorandini.com
Sexe

Porno: Les femmes françaises ont une préférence évidente pour les films de lesbiennes


0

Selon une étude Ifop, 41 % des Françaises ont admis avoir déjà surfé sur un site pornographique – mais elles ne représentent que 21 % des visiteurs réguliers de PornHub –, avec une préférence évidente pour le porno lesbien. Afin d'en savoir plus sur la manière dont les Françaises consomment du porno aujourd'hui, de nombreuses rédactions ont demandé à leurs contributrices ou lectrices de parler de leur rapport à l'industrie du porno.

Pour la sexologue, Caroline Leroux interrogée par Cosmopolitan , « qu’une fille regarde des pornos de manière marginale ou fréquente, il n’y a rien d’anormal ou de malsain. C’est un support de masturbation comme un autre, et pas plus addictif que la clope ou le chocolat ».

La spécialiste explique le sentiment de honte. "C’est dû à un sentiment paradoxal ! Eh oui, n’oublions pas que le porno peut véhiculer une image un poil dégradante de la femme. En tant que fille on se dit qu’on ne pourrait pas faire pareil, mais on le regarde quand même, parce que c’est excitant. Ça crée un sentiment paradoxal ! Et on recommence la fois d’après, car c’est un très bon stimulant pour se masturber, plus facile que d’être dans le fantasme ou dans l’imagination, qui demande plus de concentration et d’effort. Là c’est plus rapide et très excitant. Le support est en libre accès, donc c’est facile, anonyme et ça va vite. »

"Je dois mon premier porno à la débâcle de ma première expérience sexuelle. Du haut de mes 15 ans, terrifiée à l'idée d'être inapte aux plaisirs onaniques, j'ai décidé de me procurer un DVD pédagogique orchestré par une actrice décatie, Tout savoir pour satisfaire un homme , afin de combler mes lacunes. Loin d'être excitante, cette première séance m'a passablement traumatisée – et mon jeune esprit a malencontreusement associé l'excitation masculine aux manucures outrancières et aux imprimés léopards. Il m'a fallu des années pour me risquer à mater un autre film, quand je craignais sincèrement d'être anorgasmique. Cette fois-ci, l'opération s'est avérée aussi édifiante que fructueuse. Depuis, je m'y adonne au moins une fois par semaine, avec une préférence marquée pour le porno masculin sauvage et une tendresse particulière pour les films de Sasha Grey. Ceux adressé « aux femmes » m'ont toujours laissée de marbre, tant ils sont dégoulinants des mornes attributs fantasmés du sexe faible – pudiques, délicats, esthétiques, aussi excitants qu'un préquel d'Orgueil et Préjugés. En revanche, je serais mortifiée à l'idée de regarder ça avec quelqu'un d'autre, ou même d'en parler à mon copain. Malheureusement, la page d'accueil Top Sites de mon navigateur en a décidé autrement, étalant par mégarde mes fantasmes les plus inavouables. Depuis ce jour, trop humiliée pour retourner sur YouPorn, j'ai décidé de me servir de mon imagination – et c'est devenu bien plus intéressant" relate MICHELLE CAMARGO sur le site Vice .

 

"Pour Romane, qui s'exprime sur le site Cosmopolitan, 27 ans, célib’ et étudiante en Lettres, la théorie des genres c’est quand même de la branlette ! Pour cette littéraire (on l’aura compris) tout ce qu’il y a de plus féminin, une fille peut être autant visuelle qu’un mec. Pour elle, pas de censure : « Moi j’aime bien regarder des pornos toute seule ou avec mon mec. Et j’aime choisir ce que je vais regarder. Je m’oriente vers certains types de vidéos en fonction du fantasme que j’ai en tête. Ça peut être du porno amateur, lesbien, gangbang, hentaï ou milf... Ça dépend. Je ne me censure pas. En revanche, je ne suis pas fan de la mode des pornos romantiques dits "pour femmes" à la dorcelle.com. Trop cucul pour moi… Et pas assez rentre-dedans (sans mauvais jeu de mot).» Pour Caroline Leroux, il est clair que les femmes peuvent, en général, être plus dans le suggéré, mais qu’elles sont tout autant visuelles que les mecs. La seule différence, c’est qu’elles admettent sûrement moins facilement regarder des films de boules ! Après, c’est sûr que dit comme ça, ça peut manquer de féminité et d’élégance…"

Clémentine est tombée sur de la porno « très tôt » vers 12 ou 13 ans, sur l'internet indique t'elle à la presse.ca. C'est ainsi qu'elle a découvert ce qu'elle « croyait » être la sexualité ». « Je trouve ça tôt », souligne-t-elle. D'autant plus que les scènes visionnées étaient plutôt « trash ». « Une fille avec un cheval, c'est choquant quand tu n'as jamais vu de pénis en vrai! » Aujourd'hui, elle a un partenaire régulier et n'en regarde du coup presque plus. Quelques fois par mois, maximum. « Souvent la même chose, des trips à trois avec deux filles, parce que c'est plus doux. Moi, la violence, la domination, ça m'éteint. »

 

Toujours sur le site presse.ca, Natacha explique avoir découvert la porno très jeune, vers 9 ou 10 ans, en tombant sur les magazines de ses parents, Bleu Nuit, des cassettes Bêta et des films XXX sur Super Écran. Aujourd'hui, elle consomme périodiquement, par vagues, parfois jusqu'à quatre fois par semaine. « C'est comme une drogue », dit-elle. Son truc? Un peu de tout, des scènes « hard », « trash », entre gais ou hétéros. Tout sauf des scènes lesbiennes (« je garde ça pour ma blonde »). Ce qu'elle aime par-dessus tout: « Entendre une femme jouir, j'adore ça. »

 

Que regardent les femmes?

LA PORNOGRAPHIE DANS LE MONDE

79 milliards: nombre de vidéos vues en 2014

5800 visites à la seconde

24 % de femmes

92 %: Les femmes ayant eu plus de quatre partenaires sexuels dans leur vie sont plus susceptibles d'avoir regardé de la pornographie (92 %) que celles qui n'en ont eu qu'un seul (65 %).

1 sur 2: La moitié des femmes ayant déjà regardé de la porno l'ont fait seule (contre 91 % des hommes). Elles sont toutefois plus nombreuses à avoir vu des films XXX en couple (62 %) que les hommes (54 %).

(Source: Year in Review, Pornhub 2014. Les Français, les femmes et les films X, IFOP, 2012)

QUE VEULENT LES FEMMES?

Les 10 catégories les plus vues par les femmes:

Lesbian (lesbienne)

Gay (homme gai)

Teen (jeune fille)

For women (pour femmes)

Ebony (noir)

MILF

Squirt (éjaculation féminine)

Anal (relation anale)

Mature

Big dick (gros membre)

L es 10 catégories les plus vues par les hommes: 

Teen (jeune fille)

MILF

Mature

Ebony (noir)

Anal (relation anale)

Lesbian (lesbienne)

Gay (homme gai)

Big tits (gros seins)

Amateur

Squirt (éjaculation féminine)

(Source: Year in Review, Pornhub, 2014)

LES FEMMES C. LES HOMMES

Les 5 catégories les plus recherchées par les femmes, à comparer aux hommes: 

For women (pour femmes): + 202 %

Lesbian (lesbienne): + 155 %

Solo Male (homme solo): + 135 %

Hardcore (hardcore): + 113 %

Rough sex (sexe brutal): + 106 %

(Source: Insights, More of What Women Want, Pornhub, 2014)


"PornHub" crée avec une actrice de films X une... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page