By jeanmarcmorandini.com
Santé

2ème édition Semaine Nationale de l’Hygiène Nasale


0

Tout au long de l’année, notre nez subit des agressions. En hiver en raison du froid et des infections rhino-pharyngées, ou au printemps avec le retour du pollen. Il est également mis à rude épreuve au quotidien en étant confronté à la pollution , à des substances aéroportées irritantes, ou en étant asséché par les traitements utilisés pour enrayer les états symptomatiques liés aux troubles de la sphère ORL ( congestion nasale, nez qui coule, gorge irritée). 96%* des Français déclarent être confrontés occasionnellement à un épisode infectieux (rhumes, rhinopharyngites ) et 1 sur 2 souffre de symptômes liés à une allergie.

Ces troubles liés aux pathologies ORL, constatés de plus en plus fréquemment, ne sont pourtant pas une fatalité!

Afin de continuer à informer et à sensibiliser le grand public aux bonnes pratiques de l’hygiène nasale, la 2ème édition de la Semaine Nationale de l’Hygiène Nasale est organisée du 8 au 14 février 2016 à l’initiative de Marimer et avec le soutien des officines partenaires.

L’HYGIÈNE NASALE, UNE PRATIQUE ENCORE TROP RARE

Seul 1 Français sur 2 déclare se laver le nez (dans le cas d’un rhume ou d’une allergie) et 8 Français sur 10 n’ont pas recours à cette pratique en dehors d’éventuels troubles ORL. On remarque que 82% des bébés âgés de 0 à 3 ans et que 71% des jeunes enfants de 3 à 6 ans, bénéficient d’un nettoyage des fosses nasales. Cette mesure préventive est donc progressivement abandonnée par les parents à mesure que l’enfant grandit.

INTÉRÊTS D’UNE BONNE HYGIÈNE NASALE POUR LA SANTÉ

Devant le développement de la pollution et les contraintes de la vie en collectivité, il est important de procéder au nettoyage régulier des fosses nasales, tout comme au brossage quotidien des dents. En effet, la zone oreille-nez-gorge formant un ensemble communicant : « Une bonne hygiène nasale permet de se débarrasser des particules captées et filtrées par le nez, mais aussi des allergènes responsables de la congestion nasale et des écoulements. Ces lavages renforcent l’immunité locale nasale par l’apport complémentaire d’oligo-éléments et contribuent ainsi à limiter le risque d’infections ORL, tels que le rhume ou les surinfections ». Docteur Benoit Lamblin Oto-Rhino-Laryngologue, diplômé en chirurgie cervico-faciale. 

Au programme, 2 temps forts avec : la mise en ligne d’un serious game fun et ludique destiné à toute la famille un site internet éphémère et informatif dédié - www.semaine-hygiene-nasale.com

UN SERIOUS GAME POUR TOUT CONNAITRE DE L’HYGIÈNE NASALE

À la fois drôle et pédagogique, ce serious game met en scène Atchi, un petit personnage attachant, qui évolue dans différents univers : à la maison, en ville lors de la période hivernale et à la campagne au printemps. Il est confronté dans chacun d’eux à différents types d’agressions ( acariens, poussière, poils d’animaux, pollen, pollution… ) qui provoquent chez lui des pathologies ORL telles que des rhumes, des rhinites allergiques et avec elles, leur cortège de symptômes et de désagréments : éternuements, écoulement nasal, nez bouché, maux de tête, troubles du sommeil… Chaque univers est composé de 3 niveaux. Soit 9 niveaux de jeu au total. Les 9 niveaux étant de plus en plus difficiles, le joueur devra relever de nombreux défis en chassant les allergènes et en éliminant les facteurs de risques. Cette interface de jeu très intuitive permet aux utilisateurs de mieux comprendre l’hygiène nasale et de s’approprier les bons gestes préventifs et curatifs. À la fin de chaque niveau, un quizz est proposé pour permettre l’acquisition de connaissances et de points supplémentaires pour le niveau suivant. Le joueur peut également cumuler des points lorsqu’il fait preuve de bons réflexes ( aérer la maison, jeter ses mouchoirs usagés, recourir aux sprays d’eau de mer… ). Fun et ludique, ce serious game s’adresse à tous. Les enfants se contenteront de repousser les menaces qui pèsent sur Atchi, alors que les adultes auront un niveau de lecture plus développé en interagissant avec les éléments qui émettent les menaces ( arbres, animaux, voitures… ) et pourront aller à la découverte d’interactions cachées pour pousser plus loin la réflexion.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page