By jeanmarcmorandini.com
Santé

L'utilisation abusive des écrans de smartphones, ordinateurs... vous rendra myope !


0

L'étude, qui a été publié dans la revue  Ophthalmology , près de la moitié de la planète sera myope si nous continuons dans ce sens.  Les chercheurs ont ainsi émis des prévisions suggérant qu’une proportion de 4,8 milliards de personnes sera myope d’ici 2050 (49,8%), parmi laquelle 938 millions (9,8%) seront atteints de myopie sévère. 

En 2010, 2 milliards de personnes étaient myopes (soit 28,3% de la population) et 277 millions de personnes, dont 277 millions atteintes de forte myopie (soit 4% de la population). 

Bien sûr, cela suppose que le taux de myopie continue d'augmenter au même rythme qu'il a été au cours des dernières décennies. Personne ne sait exactement pourquoi il devient de plus en plus fréquent. 

Pour en arriver à de telles conclusions, l es travaux des chercheurs de l’université de Nouvelle-Galles du Sud (Australie) et du Singapore Eye Research Institute incluent les données de 145 études portant sur 2,1 millions de participants. Résultat : il y aura 4,76 milliards de personnes  à risque de développer un glaucome, une cataracte, d’être victime d’un décollement de la rétine ou d’une dégénérescence maculaire en raison d’une forte myopie  dans le monde en 2050, soit 49,8% de la population mondiale et 938 millions de personnes seront atteintes de myopie forte (9,8% de la population mondiale). 

  L’étude confirme que les asiatiques sont particulièrement concernés par cette progression exponentielle de la prévalence de la myopie : en Asie-Pacifique, Asie de l’Est et Asie du Sud-Est, plus de 62% des habitants seront myopes, selon les prévisions. En Europe de l’Ouest, la prévalence de la myopie passera de 28,5% de la population en 2010 à presque 37% de la population en 2020. Elle continuera de progresser pour atteindre 56% en 2050.  «L’augmentation projetée de myopie et de forte myopie est suscitée par des facteurs environnementaux», écrivent les chercheurs. 

Les chercheurs indiquent que les principales causes de la myopie sont des facteurs environnementaux : l’épidémie de myopie serait notamment due à l’augmentation du temps passé à l’intérieur et sur les écrans. Dans ce contexte, les auteurs de l’étude insistent sur l’importance du dépistage des enfants et la mise en place de stratégies préventives, comme l’augmentation du temps passé à l’extérieur et la limitation de l’utilisation des outils numériques.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page