By jeanmarcmorandini.com
Régime

Manger beaucoup après ces événements stressants, c'est réconfortant et même normal !


0

Lors d'un événement stressant, un choc émotionnel, certains auront l'appétit coupé, d'autres se réconforteront en mangeant beaucoup ce que l'on appelle le comfort food. Doit-on s'en inquiéter? Le psychiatre Gérard Apfeldorfer psychiatre spécialiste des troubles du comportement alimentaire et président du  Gros  (groupe de réflexion sur l'obésité et le surpoids),a répondu aux questions de l'Express Style .

Les attentats meurtriers du mardi 22 mars ont choqué le monde entier. Et chacun ne vous réagit différemment face à ce sentiment d'impuissance, de peur et de tristesse.  Beaucoup d'entre nous se précipitent sur la nourriture , est-ce normal ? 

"Manger pour calmer ses émotions est une conduite normale, ordinaire. Quand vous êtes triste, déprimé, ou stressé, vous pouvez très bien vous dire "je vais me taper un petit gueuleton" ou "je vais m'offrir un gâteau car ça va me remonter le moral". Après cela, peut-être que j'ai trop mangé, mais ce n'est pas grave car je suis calme maintenant et je peux attendre le retour de la faim pour manger à nouveau. Ce n'est pas pathologique, au contraire, c'est très bien.  Ce qui est pathologique, c'est de   ne pas y arriver . Le gâteau ou le repas ne me réconforte pas, car je culpabilise de le manger. C'est une restriction cognitive: les gens se créent des interdits alimentaires et, quand ils les franchissent, ils culpabilisent. Donc ils créent de nouveau une émotion négative, ce qui entretient un cercle vicieux. Je mange pour calmer mon stress, mais je stresse parce que j'ai mangé, puisque j'ai fauté. Et du coup je remange." indique le spécialiste.

Et pour ceux qui ont l'appétit coupé ? "On sait très bien sur un plan physiologique que le stress coupe l'appétit. En pratique, un stress très violent et très important coupe l'appétit parce qu'on n'arrive pas à mettre en route un mécanisme protecteur. Pour ce qui est des stress d'intensité moyenne ou faible, on arrive très bien à l'activer. En l'occurrence, on mange. La nature du stress est en cause, mais également la réaction de chacun face à cela, non? C'est pour cela que les résultats des études scientifiques sont contradictoires. Cela dépend de plein de facteurs."

Enfin, pourquoi croit t-on que le chocolat peut nous,réconforter ? "Le chocolat, sous toutes ses formes, est probablement l'aliment le plus réconfortant auquel les gens font appel. Il est bon pour la santé de façon assez générale. Le noir, surtout. Il y a eu quelques expériences pour savoir ce qu'il y avait de si réconfortant dans le chocolat. Plusieurs hypothèses ont été avancées, notamment biochimiques: le magnésium, qui a un effet calmant, et la phényléthylamine, précurseur de la sérotonine [et cousin des amphétamines]. Finalement, les résultats prouvent que ce qui est vraiment réconfortant dans le chocolat, c'est... le goût du chocolat!"


Le désordre dans la cuisine est l'ennemi des... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page