By jeanmarcmorandini.com
Psy

Les réseaux sociaux auraient une influence sur les troubles alimentaires


0

Selon une étude publiée dans la revue médicale Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics , se connecter trop souvent à ces sites favoriserait le développement de troubles alimentaires et l'apparition de complexes .

Pour parvenir à cette conclusion, une équipe de scientifiques de l'université de Pittsburgh (Etats-Unis) a questionné 1.765 adultes âgés de 19 à 32 ans. 

Ils les ont interrogés sur leur utilisation des réseaux sociaux. Les 11 les plus utilisés étaient visés au moment de l'étude: Facebook, YouTube, Twitter, Google Plus, Instagram, Snapchat, Reddit, Tumblr, Pinterest, Vine et LinkedIn. 

Par ailleurs, ils ont observé si les participants présentaient un trouble alimentaire comme l'anorexie, la boulimie au moyen d'un questionnaire.

"Les résultats de cette étude indiquent une association forte et cohérente entre usage des réseaux sociaux et troubles alimentaires dans un échantillon national représentatif de jeunes adultes entre 19 et 32 ans" ont expliqué les auteurs de l'étude précisant que "les réseaux sociaux associent de nombreux aspects visuels des médias traditionnels en plus d'offrir la possibilité d'interagir avec d'autres et de propager des stéréotypes pouvant aboutir à des troubles alimentaires et des complexes".

Les sujets qui consultent le plus fréquemment les réseaux sociaux ont jusqu'à 2,6 fois plus de risques de développer des troubles alimentaires que les consommateurs plus "passifs".

Pour Jaime Sidani, un des auteurs de l'étude, cité par  Pourquoi Docteur , le danger des réseaux sociaux est supérieur à celui des médias traditionnels, car ils en   « combinent les nombreux aspects visuels (…) et la possibilité d’interagir, et de propager des idées reçues qui peuvent entraîner des troubles du comportement alimentaire et de la perception de soi ».

 

 


Régime : Terri-Ann Nunns a fait fortune en... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page