By jeanmarcmorandini.com
Santé

Californie: En phase terminale d'une sclérose latérale amyotrophique, elle fait une fête de 48 heures avant de se donner la mort


0

Betsy Davis, 41 ans, souffrait de sclérose latérale amyotrophique (SLA) depuis trois ans et était en phase terminale . Elle décidé d'organiser une dernière fête de  48 heures  et a invité une trentaine d'amis.

"Ces circonstances sont différentes par rapport à n'importe quelle fête à laquelle vous avez assisté. Elles exigent de la force émotionnelle, de la tolérance d'esprit et de la concentration".

"Pour les invités, tout comme moi, ce fut très difficile à accepter. Après, on se devait d'être là pour elle", a raconté au Dailymail , Nierls Alpert, l'un des invités.

Betsy Davis avait tout bien préparé à l'avance, y compris l'heure exacte de ses adieux. Tout ce petit beau monde s'était donné rendez-vous à Ojai (sud de la Californie) et la volonté de Betsy Davis a été respectée à la lettre. Au menu: des pizzas, de la musique et la diffusion de son film préféré ("La danse de la réalité" d'Alejandro Jodorowski).

Avant de s'en aller, chaque invité a pris du temps auprès de Betsy Davis. Ils ont tous échangé quelques mots, pris des photos et embrassé une dernière fois leur amie.

La jeune femme est devenue l'une des premières Californiennes à prendre une dose létale de médicaments. Davis a pris une combinaison d'hydrate morphine, pentobarbital et chloral  prescrit par son médecin, assise  sur un lit à baldaquin en plein air, elle est morte quatre heures plus tard à la fin du week-end.

"C'est une belle mort pour elle. Elle a pris les devants et elle a transformé son combat en un chef-d'oeuvre", conclut son ami Nierls Alpert.

Quatre autres États américains permettent le  suicide assisté par un médecin .


Un blog et un film pour décrypter les maladies... by morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page