By jeanmarcmorandini.com
Santé

45% des Français garderaient leurs distances avec les personnes atteintes de psoriasis


0

A l’occasion de la 13è Journée Mondiale du Psoriasis, l’association de patients France Psoriasis lance une nouvelle campagne d’information et de sensibilisation avec comme slogan « Psoriasis : mal connu, mal vécu ».

Le psoriasis, une maladie mal connue, c’est, en effet, ce qui ressort de la dernière enquête d’opinion* sur la perception du psoriasis par les Français.

Des idées reçues sur le psoriasis qui ont la peau dure ! Plus de 9 Français sur 10 déclarent savoir ce qu’est le psoriasis ou en avoir déjà entendu parler.

Mais les fausses croyances persistent sur la maladie, notamment sur son origine psychologique (38%), sa possible guérison (47%) et son absence d’origine génétique (43%). Il subsiste également l’idée que le psoriasis est contagieux (12%) et lié à un problème d’hygiène (6%). Plus de 4 Français sur 10 préfèrent garder leurs distances.

Près de 30% des Français refuseraient de faire la bise à une personne atteinte de psoriasis, contre 26% en 2013.

Ils sont 27%, en 2016, à déclarer qu’ils tenteraient d’éviter tout contact physique avec une personne atteinte de psoriasis, contre 25% en 2013. Ces comportements d’évitement sont d’autant plus marqués auprès de ceux qui connaissent mal la maladie.

En effet, 50% des Français qui déclarent que le psoriasis est une maladie contagieuse (idée fausse !) essayeraient d’éviter tout contact physique avec une personne psoriasique, un chiffre qui monte à 64% des Français ayant déclaré que le psoriasis est lié à un manque d’hygiène. Une maladie mal vécue par les patients** Si plus de la moitié des personnes atteintes de psoriasis déclarent vivre leur maladie de manière plutôt positive, ils sont tout de même 20% à le cacher en société et près de 10% à en avoir honte et ne pas en parler. De même lorsque quelqu’un les questionne sur leur maladie, 6% d’entre eux préfèrent dire que c’est une autre maladie, ou ne répondent pas car ils sont lassés des questions.

Plus de la moitié des patients souffrent notamment de l’idée reçue que le psoriasis viendrait du stress, près de 30% souffrent quant à eux de l’idée fausse concernant la contagion et 15% d’entre eux du fait que le psoriasis viendrait du manque d’hygiène.

Patients et Français se rejoignent sur un point : une vie affective gravement impactée

Près de la moitié des Français reconnaissent que leur relation aurait été impactée négativement dès les premières étapes de celle-ci, si eux-mêmes ou leur conjoint(e) souffrait de psoriasis. Résultats d’autant plus marquants, puisque près de 40% d’entre eux auraient remis en cause le fait d’envisager une vie ensemble et pour 35% des Français, le psoriasis aurait eu un impact sur le fait d’envisager d’avoir des enfants.

Le ressenti en est de même pour les patients, puisque même si le psoriasis a des impacts négatifs dans la vie professionnelle et sociale, l’impact néfaste le plus fort reste pour leur vie sentimentale, tant au niveau de l’envie de séduire, que lors des différents moments vécus lors d’une vie de couple et/ou une vie sexuelle.

« Avec plus de 125 millions de personnes atteintes de psoriasis dans le monde et plus de 2,5 millions de personnes en France***, l‘association France Psoriasis souhaite, qu’enfin, le psoriasis évoque pour le grand public la réalité de la maladie : une maladie chronique, inflammatoire, invalidante due à un dysfonctionnement du système immunitaire mais non contagieuse. » rappelle Roberte Aubert, Présidente de France Psoriasis.

Sondage réalisé par l’institut OpinionWay les 20 et 21 juillet 2016 auprès d’un échantillon national représentatif de 1 054 individus de 18 ans et plus ** Sondage administré gratuitement par internet via GoogleForms du 27 juillet au 04 août 2016 auprès de 611 personnes adhérentes de l’association France Psoriasis *** Source : Dubertret L. Psoriasis: évolution et révolution. Médecine/Sciences 2006;22:164-71


France Psoriasis lance son expo photo... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page