By jeanmarcmorandini.com
Santé

Epidémie de grippe : le web facilite la vaccination ou la consultation non programmée


0

Selon une étude menée par Mondocteur;fr, le pic de contamination de la grippe a un impact immédiat sur la prise de rendez-vous avec les médecins. Beaucoup de patients n'arrivent plus à obtenir une consultation auprès de leur médecin traitant dont le secrétariat et l'emploi du temps sont vite saturés indique le communiqué.

"Les épidémies comme celle de la grippe, nous oblige à nous adapter rapidement. Depuis plusieurs semaines, nous avons une multiplication des appels, avec un caractère d'urgence lorsque les personnes sont atteintes de fièvre depuis plusieurs jours. Il faut donc réagir vite et trouver de la place dans un agenda déjà bien chargé. Notre cabinet est constitué de 4 salles de consultation et emploie une secrétaire pour les appels téléphoniques. Nous utilisons la plateforme depuis plus d'un an. Grâce à la page de notre cabinet sur MonDocteur.fr, le patient peut voir en un clin d'œil les plages disponibles et prendre rendez-vous en quelques secondes. Il m'arrive ainsi de vacciner un patient qui a pris rendez-vous en ligne seulement 20 minutes auparavant." affirme le  Docteur Charles-Henry Guez à Sainte-Foy-lès-Lyon  

"Ces prises de rendez-vous par internet explosent en ce moment. Beaucoup de patients ne peuvent être vus par leur médecin traitant qui est lui aussi très occupé. Dans notre cabinet, grâce au web nous pouvons mutualiser les plages libres de tous les docteurs présents, et ainsi créer une sorte de file d'attente virtuelle sur MonDocteur.fr pour gérer au mieux l'urgence de ces situations de plus en plus fréquentes. Nous constatons grâce à cet outil web, un changement des mentalités en cas d'épidémie. Les gens sont plus sereins, soulagés et vraiment satisfaits du service lorsqu'ils peuvent avoir un rendez-vous aussi vite."

Et d'ajouter : "Concrètement, la plateforme nous permet de libérer des créneaux de quelques minutes de consultation non prévues à la fin de chaque consultation déjà planifiée, Soit une consultation très courte, non programmée deux fois par heure. J'avais besoin de « retrouver du temps médical », c'est un moyen simple de se consacrer au soin et de laisser le patient gérer sa prise de rendez-vous. Le temps que le patient ne passe pas avec moi pour « caler » un rendez-vous, je le consacre à un temps de soin supplémentaire pour d'autre. Notre adaptation grâce à ces nouveaux outils est parfaite et peut permettre de faire face à une activité plus importante comme c'est le cas en ce moment. Nous pouvons gérer la "crise", sans attente ni angoisse pour les patients, ce qui change aussi l'impact de l'épidémie. La grippe n'est pas compliquée à gérer dans le processus de soin mais l'absence de consultation peut s'avérer très grave. Pour nous cette organisation nous permets d'être plus à l'écoute des patients et de rester en éveil pour continuer a garder notre sens diagnostic. Il ne faut pas confondre grippe et méningite, c'est fondamental de nous libérer l'esprit de contrainte organisationnelle pour laisser notre sens clinique être vigilant surtout en ces périodes d'épidémie."

 

 

 

 


Grippe : ces maisons de retraite qui font... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page