By jeanmarcmorandini.com
Santé

Le cerveau de "super-seniors" reste plus jeune, perdant moins de volume que la majorité des personnes âgées


0

Le cerveau de certains "super-seniors" vieillit plus lentement, perdant moins de volume que la majorité des personnes âgées, préservant plus longtemps leurs capacités cognitives selon une étude parue  parus dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).$

Ces scientifiques ont découvert que ces "super-seniors" de 80 ans et plus avaient un cortex cérébral nettement plus épais que la moyenne  et affichaient une mémoire aussi vive que des sujets de 50 à 65 ans.

Cette matière grise qui recouvre les deux hémisphères cérébraux est le siège de la pensée, de la mémoire, de la vision et des autres informations sensorielles.

Pour le Dr Ezriel Kornel, un neurologue de la faculté de médecine de Cornell à New York, l'avantage dont bénéficie ce groupe de la population s'explique au moins en partie par la génétique. Mais, selon lui, l'environnement, surtout dans la petite enfance, joue aussi un rôle et peut contribuer à une meilleure santé cérébrale en vieillissant.

Le professeur Kornel cite des recherches selon lesquelles les enfants élevés dans la pauvreté ont tendance à avoir des cerveaux plus petits. "Il y a d'innombrables facteurs qui entrent en jeu", dit-il, pointant le fait que des situations stressantes en bas âge peuvent agir sur le développement cérébral.

 

 

 


Sondage : Pour 32% des Français, la maladie d... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page