By jeanmarcmorandini.com
Santé

Une femme enceinte de huit mois poste un statut sur Facebook et sauve, sans le savoir, la vie de son bébé


0

Christina DePino, femme originaire du Michigan, a été prise de douleurs durant sa grossesse. Mais ces douleurs n'étaient pas des contractions ou des symptômes classiques, mais des démangeaisons sur tout le corps qui l’empêchaient de dormir. 

"Les démangeaisons étaient si sévères que je me réveillais et je ne pouvais pas me coucher, mes jambes et mes bras saignaient à cause besoin incontrôlable de me gratter", a déclaré la maman à CBS News .

Elle s'est alors plainte à ses amis sur Facebook, en suppliant tout soupçon de réponse qui pourrait expliquer la cause de la démangeaison constante. 

Et de nombreuses personnes ont réagi, alertant la maman sur les risque d'une  Cholestase gravidique, maladie du foie qui survient généralement au troisième trimestre de la grossesse. 

« En dehors de la gêne occasionnée par les démangeaisons, la cholestase gravidique est rarement préoccupante pour la future maman. En revanche, elle l’est pour le bébé, car l’accumulation de sels biliaires dans le sang peut lui être toxique, » précise le Dr. Ciraru-Vigneron au site Magic Maman

Le site précise que la cholestase gravidique est "une du maladie du foie pouvant survenir durant la grossesse (...) lorsque les hépatocytes (cellules du foie) ne font plus bien leur travail et laissent passer les acides biliaires dans le sang au lieu de les évacuer dans la bile. Les acides biliaires vont alors s’accumuler dans le sang, avec pour risque d’atteindre le fœtus via le placenta."

Ce message sur Facebook a sauvé la vie de son bébé puisque la maman a ensuite consulté un médecin qui lui a confirmé qu'elle était bien atteinte de cette maladie. Et c'est à nouveau sur Facebook que Christina DePino a voulu remercier ses amis et prévenir les autres maman. Elle poste : "Si vous avez des douloureuses démangeaisons pendant votre grossesse, ne l'ignorez pas !! J'ai commencé à avoir des démangeaisons sévères il y a quelques semaines, et grâce à un petit reproche de Facebook (...) j'ai découvert que j'avais une cholestase qui est inoffensif pour moi (...) mais aurait pu causer la mort de mon bébé après 37 semaines ! Nous sommes tellement bénis ! Merci les gars de donner des conseils incroyables qui ont peut-être juste sauvé la vie de notre précieuse fille! Ouais, nous sommes tellement bénis et effrayés!"

En France, la cholestase gravidique touche 0,5% à 0,8% des grossesses.


Elle contracte un lymphoedème pendant sa... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page