By jeanmarcmorandini.com
Santé

La vente en France des pesticides Closer et Transform suspendue, ils sont accusés de présenter un danger pour la santé des abeilles


0

Saisi par des défenseurs de l'environnement, le tribunal administratif de Nice, statuant en référé, a suspendu l'autorisation de mise sur le marché de deux nouveaux pesticides du fabricant américain Dow accusés de présenter un risque pour la santé des abeilles.

Les deux pesticides concernés, le Transform et le Closer, déjà autorisés selon Dow dans 41 pays, dont les Etats-Unis, le Canada et l'Afrique du Sud, avaient été autorisés à la vente fin septembre par l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses).

Cette autorisation "est suspendue jusqu'à ce qu'il soit statué au fond sur sa légalité", a décidé le tribunal administratif de Nice, saisi par l'association écologiste Générations Futures. "Dow fera un recours contre cette ordonnance devant le Conseil d'Etat", a réagi l'avocat de la société, Me Eric Nigri, qui s'est dit "étonné" de cette décision dont "les conséquences immédiates sont, précisément, un préjudice pour les agriculteurs français qui vont s'orienter vers d'autres produits qui n'ont pas un profil écotoxicologique aussi favorable".

Les deux pesticides visés servent à traiter les cultures de grands champs et les fruits et légumes contre les pucerons grâce à une substance active, le sulfoxaflor, présenté par l'association comme "un néonicotinoïde de nouvelle génération" sur la base de diverses études scientifiques. Les pesticides de la famille des néonicotinoïdes sont en passe d'être interdits.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page