By jeanmarcmorandini.com
Santé

Inquiétudes : De plus en plus d’étudiants utilisent l’alcool comme moyen pour "décompresser".


0

Les résultats d’une nouvelle étude affolent les associations pour la santé et la prévention de l’alcoolisme qui parlent déjà d’échec de la santé publique.

Souvent sous pression, l’alcool serait plus plébiscité que les cigarettes ou le cannabis par les étudiants pour faire face au stress.

En effet, selon les résultats d’un sondage réalisé par OpinionWay pour la SMEREP, une majorité d’entre eux utilisent régulièrement l’alcool pour décompresser.

Mais l’étude ne s’arrête pas là et révèlent qu’un tiers en consomme pour être plus sociable et un sur cinq évoque boire pour le plaisir d’être saoul.

Un véritable problème de santé publique d’autant que les jeunes commencent à boire de plus en plus tôt puisque l'âge des premières consommations se situe aux alentours de 15 ans.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page