By jeanmarcmorandini.com
Santé

Et si la marijuana était moins dangereuse qu'on le croit ?


0

Une équipe de chercheurs américains a prouvé que fumer du cannabis ne serait pas lié à des problèmes de santé physique ou mentale.

La légalisation du cannabis reste un sujet controversé notamment en France mais aussi aux Etats-Unis.

De nombreuses études ont déjà montré qu'une consommation excessive pouvait entraîner beaucoup d'effets secondaires graves.

Selon le National Institutes of Health (NIH), l'utilisation chronique de cannabis peut augmenter le risque de dépression.

À long terme, les consommateurs peuvent être confrontés à des problèmes respiratoires et cardiaques .

Deux autres études de 2004 et 2006 indiquent que les jeunes adolescents qui utilisent le cannabis plusieurs fois par semaine augmentent aussi la probabilité d'utiliser un jour d'autres drogues et de développer des psychoses.

Dans une nouvelle étude, les chercheurs ont cherché à savoir si les noirs, les blancs et les autres individus d'autres communautés qui avaient des modes différents de consommation de la marijuana présentaient des différences dans la survenue de problèmes de santé comme l'asthme, l'hypertension artérielle, la dépression ou la survenue de psychoses.

Les participants ont été divisés en quatre groupes en fonction de leur consommation de marijuana : les utilisateurs faibles ou inexistants (46 %), les utilisateurs chroniques précoces (22 %), ceux qui avaient commencé pendant l'adolescence (11 %) et ceux qui avaient également débuté pendant l'adolescence et qui continuaient à le faire (21 %).

Ce qua été trouvé a été jugé un peu surprenant a confié le professeur Jordan Bechtold. Après avoir contrôlé toutes les variables qui pouvaient fausser les résultats comme l'alcool, le tabac, l'utilisation de drogues dures et le statut économique, les résultats ont montré qu'il n'y avait pas de différence dans la survenue de problèmes de santé entre les utilisateurs chroniques de marijuana, ceux qui avaient commencé à l'adolescence, ceux qui avaient continué après et ceux qui n'en consommaient pas.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page