By jeanmarcmorandini.com
Santé

Procès d’une mère qui a tué sa fille handicapée : Quand le handicap pèse trop lourd sur les familles…


0

Une mère de famille comparaît devant la cour d’assises de Rennes pour avoir tué sa petite fille de 8 ans, lourdement handicapée, avant de tenter de mettre fin à ses jours…

Elle met en avant le poids du handicap et la solitude pour expliquer son geste.

Il faut dire que pendant 8 ans, cette mère de famille, Laurence, s'est occupée seule de sa fille, Meline, qui ne pouvait rien faire seule depuis la naissance.

Donc Laurence s'est arrêtée de travailler.

Et puis un matin d’août 2010, Laurence n'a plus la force: elle étrange sa fille et essaye, en vain, de se donner la mort.

Aujourd'hui cela fait 5 ans, et les juges et jurés vont tenter de comprendre comment Laurence en est arrivé là.

Pourtant rien ne pouvait prédire un tel passage à l’acte, Méline était sur le point de faire sa rentrée dans un centre spécialisé de saint Malo.

Laurence encourt la prison à perpétuité.

En général la justice prend en compte le désespoir des parents dans ce type d'affaire et ils sont souvent condamnées presque toujours avec du sursis.

Malheureusement que cas n’est pas isolé…

Chaque année il y a en France des infanticides de ce type.

Interrogé sur Europe1 dans le Grand Direct de la Santé, Christel PRADO, Présidente de l'UNAPEI (Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis) dénonce un manque de recensement des infanticides de ce type.

Elle constate que les parents d’enfants handicapés doivent faire face à l’exclusion sociale et à la précarité.

Selon elle, c’est « une énorme solitude et il y a un manque de soutien ».

Elle encourage les familles et les associations à faire le lien avec les familles isolées.

« Les associations ce ne sont pas des groupes de pleureurs, ce sont des parents qui ont su faire de cette adversité une force pour déployer des ressources auprès de ceux qui en ont le plus besoin pour leur offrir un futur possible et un avenir radieux. » explique-t-elle.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page