By jeanmarcmorandini.com
Santé

Quelles sont les différentes causes du mal de dos ?


0

On estime que 90% des gens auront mal au dos au moins une fois au cours de leur vie.

Le mal de dos est donc véritablement le mal du siècle ! Pour autant, le mal de dos ne désigne pas une maladie en particulier, mais bien un ensemble de symptômes qui peuvent avoir de multiples causes, graves ou non, aiguës ou chroniques, inflammatoires ou mécaniques.

En France, les maux de dos sont la deuxième cause de consultation chez le médecin généraliste et ils sont en cause dans 7 % des arrêts de travail et sont la première cause d’invalidité avant 45 ans.

De très nombreux facteurs peuvent être à l’origine de maux de dos.

Alors quelles sont les différentes causes du mal de dos ?

- Mal de dos est directement lié à un blocage mécanique de la colonne vertébrale.

Dans 90 % des cas, les douleurs à la colonne vertébrale sont d'ordre mécanique et dues à des entorses articulaires ou à des problèmes de disques intervertébraux. Les lombalgies sont les plus fréquentes. La plupart des gens connaîtront un problème de colonne vertébrale au cours de leur vie. Seulement 10 % d'entre eux iront consulter leur médecin.

- Mal de dos lié au blocage est à la mauvaise position de la mâchoire.

Certaines tensions dans la mâchoire peuvent fragiliser le bassin et entraîner des douleurs dans le dos.

Après les pieds et le bassin, la mâchoire constitue le troisième socle essentiel de la posture.

Or, de nombreuses personnes ont une occlusion défaillante.

Si on remet en place le bas du corps sans s’occuper de la mâchoire, les douleurs vont revenir. Puisque celle-ci va engendrer des tensions qui fragiliseront le rééquilibrage du bassin.

- Mal de dos occasionnés par la croissance osseuse pendant la puberté. Il a été établi que les maux de dos commencent tôt, durant l'enfance. La puberté est la période de transition entre l'enfance et l'âge adulte où, en quelques années seulement, le corps va être soumis à de nombreux changements. Les modifications morphologiques les plus apparentes sont l'augmentation de la taille et la modification de la composition corporelle. Cela aurait donc un impact sur les maux de dos. La poussée de croissance, définie comme un gain moyen de 10 cm par an, pourrait être considérée comme une période particulièrement vulnérable.

- Mal de dos secondaires aux troubles digestifs.

- Mal de dos chez la femme enceinte et après l'accouchement.

A partir de trois mois de grossesse, le poids de bébé met le dos à rude épreuve. Il modifie progressivement la courbure naturelle de la colonne vertébrale au niveau des lombaires. D’où ces douleurs dites sacro-iliaques dans le bas du dos. Il est donc essentiel d’adopter les bonnes positions.

- Mal de dos lié aux troubles psychosomatiques est au mode de vie.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page