By jeanmarcmorandini.com
Santé

Exclu-Mycoses du pied: L'Entraineur du Cercle des Nageurs de Marseille préconise un traitement de prévention Excilor


0

 

À l'occasion, de la sortie du  premier et seul spray de protection des infections du pied qui protège des verrues et des mycoses du pied et de l'ongle sous la Marque Excilor, l'équipe de Morandinisanté a rencontré Romain Barnier, l'Entraineur du Cercle des Nageurs de Marseille pour en parler. C'est une innovation exclusive du Laboratoire VEMEDIA parfaitement adaptée aux problématiques des grands Champions , mais aussi de chacun d'entre nous qui fréquentons les piscines, salles de sports, vestiaires et autres lieux publics et sportifs ,

 

 

Avez vous rencontré tout au long de votre carrière des athlètes souffrant de mycose ou autres maladies des pieds ?

Oui, et j’en rencontre encore tous les jours. Le problème est récurrent, il traverse les générations.

 

Quelles sont les différentes pathologies ?

Mycoses de l’ongle et pieds d’athlètes principalement. Les deux occasionnent une gêne qui même si elle est minime finie par perturber l’athlète.

 

  Les athlètes qui s’entrainent beaucoup sont t’ils plus fragiles que nous ?

L’environnement humide des bords de bassin est sûrement le facteur principal, mais le niveau de stress occasionné par les lourdes charges d’entrainement est un facteur important de baisse des défenses naturelles d’un athlète. Je ne suis pas spécialiste dans le domaine, mais effectivement ces athlètes sont peut-être plus fragiles durant les périodes d’entrainements difficiles.

 

Dans la carrière d’un nageur est-ce problématique ?

Oui, car cela revient fréquemment, et à tort ou à raison l’athlète pense souvent que s’il la pathologie revient, cela signifie que son organisme n’est pas à son top.

 

  C’est un problème d’hygiène ?

Dans certains cas oui mais pas toujours.  Certains athlètes ont une excellente hygiène et l’attrapent quand même. Il doit y avoir des gens plus réceptifs que d’autres.

 

Les mycoses et les verrues ne sont pas très esthétiques !   Est-ce que les sponsors en tiennent compte ?

Non et heureusement, il ne s’agit pas de mannequins de pieds mais de sportifs de haut niveau.

 

Les soins sont t’ils longs ?

Oui toujours, et c’est bien là le problème essentiel, car c’est très difficile d’être assidu quand pendant plusieurs mois, on ne voit presque aucune amélioration.

 

Peut t’on s’en débarrasser définitivement ? Si oui avez vous des exemples ?

On peut s’en débarrasser mais le définitivement passera forcément par une hygiène de vie irréprochable et de la prévention active.

 

Que préconisez vous à vos athlètes ?

Je préconise un renforcement des mesures d’hygiène comme par exemple laver ses chaussettes à plus de 60° et les changer tous les jours, mais surtout de commencer à utiliser le nouveau traitement de prévention Excilor qui va sortir très prochainement.

 

Concernant les problèmes de sommeil et Jet Lag vous avez commencé à suivre de plus prêt vos athlètes, quels sont les protocoles mis en place et avec qui ?

Nous allons commencer à utiliser le produit Valdispert Melatonine sur la base du volontariat pour tous les athlètes et de manière plus recommandé pour trois athlètes qui ont des problèmes de sommeils récurrents. Le Protocole va se mettre en place début décembre et sera supervisé par notre médecin.

 

Vous associez le laboratoire Vemedia à vos recherches. Quels sont les produits utilisés ?

Les 2 produits ciblés sont le bouclier de prévention trois en un Excilor pour les problèmes de pieds ainsi que le Valdispert Melatonine pour le sommeil.

 

Avez vous obtenu des résultats probants ?

Les protocoles commencent à peine, il est trop tôt pour en évoquer les résultats, mais l’enthousiasme des athlètes est bien présent.

@morandinsanté

Propos recueillis par CB

 

 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page