By jeanmarcmorandini.com
Santé

Les symptômes de l'andropause chez l'homme: Bouffées de chaleur, problèmes érectiles, diminution du volume des testicules...


0

On définit l’andropause comme l’ensemble des symptômes physiologiques et psychologiques qui peuvent accompagner la baisse de testostérone chez l’homme. Les femmes en période de ménopause souffrent de bouffées de chaleur, ces manifestations peuvent aussi toucher les hommes. C’est ici la diminution des hormones mâles (surtout de la testostérone) qui est à l’origine de ces bouffées. Concrètement ‘elles peuvent entraîner des sueurs localisées sur la poitrine ou le dos et le cuir chevelu, précise le spécialiste su rle site medisite.   D'autres modifications sont d'ailleurs à prévoir.

L'andropause chez l'homme se caractérise aussi par une baisse de l’appétit sexuel à l’arrivée de problèmes érectiles, des périodes de transpiration excessive, des problèmes d’insomnie de prise de poids. "Beaucoup d’hommes prennent de ‘la bedaine’ passé 50 ans. Ce changement perçu comme totalement ‘normal’ peut pourtant être le signe d’un bouleversement hormonal: l’andropause. ‘Comme l’homme a moins d’hormones mâles, il perd du muscle et gagne en graisse. Celle-ci va se localiser au niveau abdominal, explique le Dr Sylvain Mimoun sur le site medisite. Ce changement physique peut même obliger l’homme à changer de taille de pantalon régulièrement."

Autre signe caractéristique de l’andropause: la diminution du volume des testicules. Les hormones mâles sont sécrétées par les testicules. La baisse de leur production font que les testicules sont "moins pleines" donc plus petites ! L’homme qui sécrète moins d’hormones mâles voit sa pilosité diminuer, surtout à certains endroits comme les aisselles et le pubis. "Le pubis masculin est normalement recouvert de poils sur une zone losangique, la moitié supérieure en raison de la testostérone. Avec le manque d’hormone, le triangle du haut disparaît" ajoute l'andrologue.

Enfin, l’andropause peut être associée à une féminisation de certaines parties du corps de l’homme, dont les seins. "La testostérone fait du muscle, si on en a moins, on a moins de muscle donc plus de graisse. Or, la graisse peut se transformer en oestrogènes. Ces derniers agissent sur les récepteurs des glandes mammaires qui vont grossir à leur tour. La poitrine se développe à la place des pectoraux, on parle de  gynécomastie  indique  Dr Sylvain Mimoun. 

Après une évaluation biologique et psychologique, si le diagnostic d’andropause est posé, la discussion avec son médecin peut porter sur le remplacement hormonal à la testostérone. L’objectif du traitement est d’améliorer la qualité de vie en atténuant les symptômes.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page