By jeanmarcmorandini.com
Santé

Les députés ont adopté jeudi une loi visant à lutter contre la maigreur excessive des mannequins


0

"Je trouve que quand on est mannequin on doit s'alimenter et prendre soin de sa santé. C'est un message important en direction des jeunes femmes, des jeunes filles qui voient en ces mannequins des modèles esthétiques" estimait Marisol Touraine évoquant les deux amendements déposés par Olivier Véran , député PS de l'Isère et médecin. Selon le Figaro , les députés ont adopté jeudi une loi visant à lutter contre la maigreu r excessive des mannequins. Toute infraction à cet article est passible de six mois d'emprisonnement et de 75.000 d'euros d'amende. Les députés ont également validé un article stipulant que les photographies de mannequins dont l'apparence corporelle a été modifiée "afin d'affiner ou d'épaissir la silhouette", doivent être accompagnées de la mention "Photographie retouchée". Le texte adopté stipule que l'activité considérée est conditionnée à la délivrance d'un certificat médical, qui devra attester que "l'état de santé du mannequin, évalué notamment au regard de son indice de masse corporelle, est compatible avec l'exercice de son métier". Le magazine Cosmopolitan avait recueilli en début d’année l’avis de la mannequin Lyndsey Scott, qui redoutait qu’avoir un choix de poids trop restreint desserve les mannequins eux-mêmes : Se retrouver avec une bande de jolies adolescentes grandes, maigres et potentiellement en bonne santé, qui se goinfrent de cupcakes pendant deux semaines et s’injectent de la graisse pour atteindre le podium peut être une super idée d’émission de télé-réalité, mais franchement, est-ce que forcer des mannequins à grossir alors que ça n’est pas naturel pour elles est le meilleur moyen de résoudre ce problème ? À mon avis il y a d’autres solutions. Nelson suggèrait que des examens physiques réguliers seraient un moyen efficace de protéger les mannequins de ces conventions ridicules. « Si une loi était proposée qui demanderait à ce que chaque mannequin passe un examen médical par trimestre ou par semestre, je pense qu’en un an l’industrie du mannequinat changerait énormément. » J’aimerais également que les agences aient une relation plus personnelle avec leurs mannequins, dans laquelle les deux parties discutent de la santé et du bien-être du mannequin, qui seraient de valeur égale à leur emploi du temps. 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page