By jeanmarcmorandini.com
Santé

Des chercheurs affirment avoir localisé "l'esprit de Noël" dans notre cerveau


0

Dans une étude parue dans l’ édition de Noël de BMJ – et à ne surtout pas prendre au premier degré ! –, des scientifiques affirment avoir trouvé la partie du cerveau qui fait que vous avez plus une âme de « Père Noël » que de « Père Fouettard ». Depuis sa création en début des années nonante, l'IRM a joué un rôle important dans les études neuropsychologiques localisant les centres émotionnels et fonctionnels dans le cerveau humain.

Des sentiments comme la joie, la tristesse, et le dégoût ont été isolés à certaines régions cérébrales.

"Nous avons utilisé une technique similaire en comparant un groupe de personnes qui a célébré Noël depuis sa jeunesse avec un groupe ne le célébrant pas." L'esprit de Noël peut se définir comme un sentiment de joie et de nostalgie associé aux cadeaux et aux plats de Noël. 

Les chercheurs ont utilisé l’IRM, l’activité cérébrale des participants a été mesurée pendant qu’ils regardaient 84 images, par séries : une série de six images de Noël, puis une série de six images du quotidien.

  Chaque image était montrée pendant deux secondes.

  Puis, il ont analysé le cerveau des participants en utilisant l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf). Seule la moitié d'entre eux avait l'habitude de célébrer Noël.

Résultat: 5 zones cérébrales s'activent de manière plus importante chez les 10 personnes ayant l'habitude de célébrer Noël lorsqu'elles visionnent des images leur rappelant cette fête. Il s'agit du cortex moteur primaire gauche, du cortex prémoteur, du lobe pariétal inférieur gauche et supérieur ainsi que du cortex primaire bilatéral somatosenseur. 

Les chercheurs en déduisent qu’il existerait un « réseau de l'esprit de Noël » dans le cerveau humain.

  « Ces résultats doivent être interprétés avec prudence.

Quelque chose d'aussi magique et complexe que l'esprit de Noël ne peut pas être entièrement expliqué par, ou limité à, la seule activité cérébrale localisée » indiquent t'ils.  

L'esprit de Noël a échappé à la science à ce jour, connu comme un sentiment agréable, son emplacement et les mécanismes cérébraux sont encore un mystère.  L'IRM fonctionnelle s'est avéré un outil précieux dans cette recherche.


D'où vient la tradition de la bûche de Noël qui... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page