By jeanmarcmorandini.com
Santé

Deux médecins Roumains installés à Romorantin se sont fait la malle


0

Deux médecins généralistes Roumains installés dans le Loir-et-Cher à Romorantin, depuis 2014 se sont fait la malle fin décembre pour Marseille. Ils l'ont annoncé à leur associé pour les vacances de fin d'année !

Les habitants de Romorantin et  l'associé d'un cabinet médical  ont été très surpris.  Ce départ impromptu met le docteur Harnois dans l'embarras. C'est un départ précipité et incompréhensible car tout se passait bien. Je m'étais beaucoup investi pour réussir leur intégration.

En effet les deux médecins Roumains, installés depuis 2014 dans la ville du Loir-et-Cher, ont annoncé sans préavis à leur associé le docteur Harnois, qu'ils partaient s'installer à Marseille. Andreea et Lucian Timohe ont effectivement répondu à une annonce qui proposait des avantages alléchants.  

 Résultat : leurs patients respectifs restent sans médecin. Les docteurs Timohe n'ont pas tenu compte du principe de déontologie de leur corps de métier qui établit qu'en vertu de la continuité des soins, les médecins sont tenus de confier leurs patients à un successeur.

 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de Ferrari
Vote: 
0

La ville de Romorantin est une commune de 17 000 habitants et plus de 10 médecins généralistes .Marseille est une ville énorme qui manque de médecins généralistes aussi.le Dr Harnois oublie de dire qu'il fait peut être beaucoup plus de politique que de médecine , que ses gardes étaient assurées par ces médecins "associés" roumains ,ce qui était bien confortable... Aujourd'hui la patientèle d'un cabinet ne se vend plus ,faute de successeurs , au lieu d'aller faire du bruit dans les médias et blasphèmer sur le travail exclusivement médical de toute une vie d'un de ses confrères marseillais ,le docteur Harnois devrait peut être penser à soigner plus de malades que de faire des histoires à deux médecins libres ( profession libérale) qui eux souhaitent encore travailler dur .Malheureusement les jeunes médecins français sont de plus plus rares!!!



Haut de la page