By jeanmarcmorandini.com
Santé

Kate Middleton s’engage contre les problèmes de santé mentale des enfants


0

Kate , sera rédactrice en chef de la version britannique du Huffington Post en février, pour mettre l'accent sur la question de la santé mentale des jeunes, a annoncé vendredi le palais de Kensington.

"La duchesse de Cambridge a fait de la santé mentale des jeunes enfants un élément clé de son travail au cours des dernières années. Elle est ravie que le Huffington Post l'aide à souligner l'importance de ce sujet", a déclaré un porte-parole du palais.

Pour l'occasion, l'épouse du prince William "demandera des contributions à un certain nombre d'experts dans le secteur de la santé mentale ainsi qu'à des jeunes, des parents et des professeurs", a-t-il précisé, indiquant que le palais se réjouissait d'accueillir l'équipe du Huffington.

"Nous sommes ravis que la duchesse de Cambridge se joigne à l'équipe du HuffPost UK pour un jour comme rédactrice en chef invitée", a déclaré de son côté le rédacteur en chef du site, Stephen Hull.

L'année dernière  Kate Middleton  a accepté de prêter son image pour la Children’s Mental Health Week, une campagne de sensibilisation aux problèmes de santé mentale des enfants lancée par l’association caritative Place2Be.

 La princesse a offert sa notoriété à l’association  Place2Be .  « La santé mentale d’un enfant est juste aussi importante que sa santé physique et a besoin de la même qualité de soutien. Personne ne serait embarrassé de demander de l’aide si un enfant se casse le bras. Nous devons donc de la même manière être prêts à soutenir les enfants en proie à des difficultés émotionnelles. »a-t-elle déclaré dans la vidéo pour Place2Be.

Et la Duchesse de Cambridge d’ajouter: « La stigmatisation autour de la santé mentale signifie que de nombreux enfants ne reçoivent pas l’aide dont ils ont désespérément besoin. Ceci doit changer. C’est pour cela que l’association caritative Place2Be nous demande de nous exprimer librement cette semaine. Nous avons besoin d’aider les jeunes et leurs parents à comprendre que ce n’est pas un signe de faiblesse de demander de l’aide. A travers Place2Be j’ai vu les avantages de l’offre de soutien aux enfants pour leur santé mentale dans leur environnement scolaire. William et moi pensons sincèrement qu’une action préventive durant l’enfance peut éviter aux problèmes de se développer plus tard. »

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page