By jeanmarcmorandini.com
Santé

Si ce que vous preniez pour un rhume était en réalité une allergie au froid ?


0

Quand vous pensez à des allergies, ce qui vient à l'esprit est probablement les arachides, les crustacés, le pollen etc.. Mais saviez-vous que vous pouvez également être allergique au froid ? Selon le Dr Helen Webberley, « Comme toute allergie, une réaction au froid est amenée par des mastocytes qui relâchent de l’histamine. Cela peut causer des réactions allergiques comme des irritations, des yeux qui pleurent et des reniflements », a-t-elle confié au quotidien britannique Daily Mail . "  15 à 25% des Américains souffrent à un moment donné" de l'allergie qui est souvent de courte durée.

En fonction de la gravité des symptômes, le médecin pourrait également lui prescrire des antihistaminiques. Ces médicaments peuvent s'avérer efficaces pour prévenir la survenue des réactions allergiques au froid ou encore pour diminuer l'intensité des symptômes. Finalement, dans les cas plus sévères, on pourrait prescrire un auto-injecteur d'épinéphrine . « De forts antihistamines peuvent aider à combattre les symptômes, a-t-elle confié. Ce sont des médicaments relativement sûrs avec peu d’effets secondaires. Dans certains cas, vous pouvez avoir besoin de porter un EpiPen chargé en adrénaline pour combattre les réactions allergiques les plus sévères. » La personne allergique au froid pourrait devoir, par exemple, éviter de consommer des boissons glacées, s'abstenir de plonger dans une piscine ou dans un lac, ou encore éviter le contact direct avec des objets froids.  

Identifier le froid comme un déclencheur est plus délicat : «Nous pouvons faire des tests pour détecter si les gens sont allergiques aux chats, chiens ou au pollen, mais quand il s'agit d'éléments inhabituels telles que le froid, c'est très compliqué», déclare Helen qui travaille avec un chimiste de oxfordonlinepharmacy.co.uk.

L'urticaire au froid affecterait deux fois plus de femmes que d'hommes. On observe la présence d'atopie chez près de 50 % des personnes affectées. Dans certains cas, l'allergie au froid peut se manifester par des symptômes systémiques tels que la chute de la pression artérielle, la perte de conscience et même l'anaphylaxie.

L'allergie disparaît souvent au bout de quelques années. 

La doctoresse fait également appel au bon sens, en recommandant de sortir couvert des pieds à la tête lorsque les températures chutent.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page