By jeanmarcmorandini.com
Santé

La consommation régulière de cannabis entraînerait une perte progressive de la mémoire et du vocabulaire !


0

Selon une étude de l'université de Lausanne , la consommation régulière de cannabis entraînerait une perte progressive de la mémoire et du vocabulaire.

La consommation de marijuana est courante chez les adolescents et les jeunes adultes, mais on connaît peu les effets à long terme d’une consommation de faible intensité ou occasionnelle.

Le suivi de près de 3’500 personnes – hommes et femmes - sur 25 ans apporte aujourd’hui la preuve que si la consommation de marijuana au long cours a un impact négatif sur la mémoire verbale, elle semble ne pas affecter d’autres domaines cognitifs. L’équipe de recherche internationale, dont Emiliano Albanese de l’Université de Genève (UNIGE) et Reto Auer de l’Université de Lausanne (UNIL), publient les résultats de cette recherche dans  JAMA Internal Medicine.

 L'analyse des interrogatoires conclut à un léger appauvrissement du niveau de vocabulaire chez le fumeur régulier, et ce sous l'effet de la principale substance active de la plante: le tétrahydrocannabinol, mieux connu sous le nom de THC. 

Selon les analyses neurologiques, le THC pourrait en effet affecter notablement l'enregistrement d'informations par l'hippocampe, la zone du cerveau responsable de la gestion de la mémoire. Un constat qui s'aggrave par ailleurs chez les consommateurs précoces et chroniques. «Des études comprenant des évaluations répétées de la cognition, associant l’imagerie cérébrale à d'autres tests fonctionnels devraient à l’avenir explorer ces associations et leurs répercussions potentielles sur la santé des personnes. Dans l'intervalle, il semble raisonnable de continuer de mettre en garde les utilisateurs potentiels sur les méfaits possibles de l'exposition au cannabis », concluent les auteurs.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page