By jeanmarcmorandini.com
Sexe

"Au niveau anatomique, l'anus s’ouvre sur une zone particulièrement sensible au plaisir"


0

Caroline Leroux est sexologue et évoque le plaisir anal sur son blog. "Notre culture occidentale judéo-chrétienne a tissé des mythes autour de la sexualité anale. Tantôt taxée de sale et honteuse, elle est rarement abordée autrement qu’au niveau anatomique. L’anus reste une zone érotique taboue, et beaucoup pensent encore que le plaisir anal est un vice ou une perversion, souvent réservé aux homosexuels. La découverte du SIDA n’a pas arrangé les choses, stigmatisant encore plus les adeptes de ce plaisir.

Dans l'enquête « contexte de la  sexualité  en France », 37% des françaises déclaraient avoir pratiqué la sodomie en 2006 alors qu'elles étaient 24% en 1992. Pour les hommes, ces taux s'élève à 45% en 2006, contre 30% en 1992. Ce phénomène s'est amplifié avec les articles de plus en plus nombreux consacrés à ce sujet par les médias. 
Selon la spécialiste, l’anus et le rectum sont composés de terminaisons nerveuses extrêmement sensibles à la stimulation et à la pénétration. On le savait le plaisir des hommes est augmenté par l'étroitesse du canal. Sachez que l es femmes éprouvent aussi souvent des sensations plus intenses que celles ressenties par la voie vaginale. " Au niveau anatomique, l'anus s’ouvre sur une zone particulièrement sensible au plaisir : le canal anal. Il mesure entre 2 et 5 cm, et débouche sur le rectum. Ce canal possède des tissus qui s’engorgent de sang pendant l’excitation, comme ceux du clitoris ou du pénis. Il possède aussi une grande capacité d’extension si les sphincters sont détendus. Le rectum quant à lui mesure une douzaine de centimètres, et est plus large que le canal anal, mais lui aussi est doté d’une capacité d’extension" indique la sexologue.

Et de conclure: "Une pénétration a nale ne doit en aucun cas être douloureuse, même un peu. Si elle l’est, c’est que vous n’êtes pas suffisamment préparés à cette pratique, et surtout, vous risquez des lésions anales."

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page