By jeanmarcmorandini.com
Sexe

Il veut tout le temps faire l'amour mais pas vous !


0

Dans un couple, la sexualité peut connaitre des hauts et des bas. "Les difficultés pour différence de libido sont donc très courantes, faciles à gérer quand elles sont ponctuelles mais parfois source de conflits si elles durent" affirme le Docteur Solano sur le site ma santé sexuelle .

La spécialiste estime qu'il existe plusieurs types de couple. L'équilibré où chacun estime son envie « normale », mais elle est en décalage avec le désir de l’autre " Si elle dit oui systématiquement, son désir s’éteint. S’ils espacent leurs rapports sexuels, il se sent frustré. La solution est que chacun des amants accepte un peu d’insatisfaction pour laisser de la place au désir de l’autre "indique la spécialiste.

Il arrive que la femme n’éprouve peu ou pas de désir. La femme bloquée sexuellement risque d’y voir une preuve de l’utilité à ne pas avoir de libido. "Sollicitée par son conjoint, elle se bloque et a le sentiment d’être agressée. Le malaise s'installe. "Un homme ne doit alors jamais insister, sous peine de la bloquer davantage. Elle a besoin de faire un travail sur elle, de consulter un psy." 

La femme au désir hypoactif : De nombreuses recherches mettent en lumière le fait que le manque de désir sexuel touche principalement les femmes sans, cependant, exclure les individus de sexe masculin qui se révèlent aussi touchés par cette problématique.

Concrètement, en sexologie clinique, le« désir sexuel hypoactif » (DSH) est « une déficience ou d’une absence de fantaisies sexuelles et de désirs pour les activités sexuelles. "Son désir est faible, mais si son amant vient vers elle, elle accepte pour lui faire plaisir. Lorsqu’elle a fait l’amour, elle est heureuse et contente."

L’homme qui vit une addiction sexuelle : Elle estime avoir normalement envie de faire l’amour, mais lui a envie 24 heures sur 24. Elle se sent débordée par ses demandes incessantes. Le sexe devient une priorité absolue dans la vie de la personne, prête à tout sacrifier, vie affective, travail...

Le docteur Solano conseille aux hommes de travailler à se faire désirer. "Le désir féminin étant moins pulsionnel que le désir masculin, il a besoin de déclencheur extérieur. Alors, notre homme peut se regarder dans un miroir. Où est passé le jeune homme séduisant qui la faisait rêver, qui lui écrivait des poèmes ? Il a pris 15 kilos, déambule en jogging, se lave quand il y pense. Et puis, il ne lui dit plus jamais de mots doux, ce qui nourrissait pourtant son désir à elle. Il est peut-être temps de se prendre en main."

Quant aux femmes, "elles ne doivent pas idéaliser la sexualité. En se fixant une obligation du magique septième ciel, elle peut passer à côté de bons moments complices qui ne transportent peut-être pas aussi haut, mais cimentent tout aussi efficacement le couple" conclut la spécialiste.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page