By jeanmarcmorandini.com
Santé

Printemps: Souffrez vous d' allergies saisonnières ?


0

Avec le printemps, les pollens mais aussi d’autres allergènes perturbent le système immunitaire des personnes allergiques . Elles sont 20 % en France à connaître des crises à cette saison qui se traduisent par des rhinites, conjonctivites, de l'asthme ou encore de l'eczéma.


L’ allergie  se définit par une réponse immunologique de l’organisme, inadaptée et exagérée vis-à-vis de certaines substances étrangères : les  allergène s comme les pollens, acariens, poils d’animaux mais aussi de certains aliments ou médicaments. 

Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) mesure les pollens et ces données sont publiées sur internet.

Pour les pollens de graminées, il faut par exemple éviter de rouler en voiture les fenêtres ouvertes dans la campagne pendant l'été ou encore se laver les cheveux le soir pour ne pas les déposer sur l'oreiller et les faire ensuite entrer en contact avec les yeux, etc.

Bulletins allergo-polliniques quotidiens de Nice et Lyon en temps réel : 24 mars 2016

A Nice, les quantités de pollens restent importantes, le risque allergique lié aux pollens de cyprès est élevé. A Lyon, le vent étant retombé, les quantités de pollens ont diminué, elles sont au même niveau qu'il y a deux trois jours.

Le risque allergique est moyen (aulne et cyprès principalement) pour aujourd'hui.

Prévisions à 3 jours de la pollinisation des bouleaux, partenariat RNSA - MeteoSwiss

 Prévisions du début de pollinisation des bouleaux, partenariat RNSA - Meteo-France Les dates de début de pollinisation du bouleau seront affinées tous les jours. A Lyon : 31 mars A Paris : 4 avril A Montluçon : 6 avril A Amiens et Rouen : 7 avril

Jean-François Nicolas, responsable de l'équipe Inserm "Immunologie de l'allergie cutanée et vaccination" au Centre international de recherche en infectiologie de Lyon, rappelle sur le site du Pariesien, les gestes simples pour adopter un comportement préventif.

Se laver les yeux tous les soirs avec du sérum physiologique et se nettoyer le nez, appliquer des émollients très simples sur la peau (paraffine) pour renforcer notre barrière naturelle qui nous protège du monde extérieur.

Consulter un allergologue Le professionnel de santé va effectuer des tests allergologiques, cutanés, appelés prick tests. Le principe est de déposer des allergènes (une quinzaine, dont les graminés, cyprès, bouleaux, acariens, animaux à poils, etc.), sur l'avant-bras.

On pique alors la peau. Si le sujet est sensibilisé, les cellules qui sont dans la peau, les mastocytes, vont dégranuler et provoquer une papule, une sorte de bouton, qui sera mesuré. Ces tests permettent d'affirmer l'allergie - qui peut intervenir à n'importe quel âge -, d'identifier et d'éviter le plus possible l'allergène en toute connaissance de cause.

Les symptômes allergiques sont très variées et peuvent se dérouler en même temps ou se succéder dans la vie de l’allergique :  rhume, avec le nez bouché, qui coule, les éternuements… On parle alors de rhinite allergique

Les symptômes oculaires sont associés ou isolés et consistent en une irritation oculaire ou conjonctivite allergique touchant les deux yeux : larmoiements, yeux rouges et picotements, paupières rouges et gonflées.

L’inflammation des bronches, peut être plus grave, provoquant une gêne respiratoire sous forme de crise d’asthme (respiration sifflante, production de mucus, toux…).

La conjonctivite allergique se traduit par des symptômes de rougeurs et des sensations de brûlure de l’œil et de la paupière.

 L’eczéma atopique (également appelé dermatite atopique) survient très tôt dans la vie du nourrisson, avec des rougeurs et des démangeaisons au niveau du visage.


Printemps: Les allergies saisonnières font leur... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page