By jeanmarcmorandini.com
Santé

Journée mondiale de Parkinson: La maladie touche 175 000 personnes en France


0

La maladie de Parkinson , touche 175 000 personnes en France et est la deuxième maladie neurodégénérative la plus fréquente après la maladie d'Alzheimer. 

La maladie de Parkinson touche une structure de quelques millimètres située à la base du cerveau et qui est composée de neurones dopaminergiques qui disparaissent progressivement.

Leur fonction est de fabriquer et libérer la dopamine, un neurotransmetteur indispensable au contrôle des mouvements du corps, en particulier les mouvements automatiques.

Les symptômes débutent 5 à 10 ans avant l'apparition des premiers symptômes cliniques, lorsque environ la moitié des neurones dopaminergiques a disparu:  la lenteur du mouvement (bradykinésie),  un tremblement au repos de la main et/ou du pied unilatéral la raideur (hypertonie).

La réponse au traitement par L-Dopa (précurseur de la dopamine) confirmera le diagnostic.

Le diagnostic peut être plus difficile par l'existence de signes non typiques très divers tels que dépression, douleur, fatigue...

Chaque patient est donc particulier dans les signes qu'il présente.

Certains signes comme la difficulté à parler peuvent apparaître après plusieurs années ou rester peu importants.

Premier financeur de la recherche sur la maladie de Parkinson, la Fondation Michael J. Fox est devenue la plaque tournante de la recherche mondiale sur cette maladie. Finançant la recherche à hauteur de 525 millions de dollars, la Fondation a fondamentalement changé la trajectoire des progrès réalisés dans le traitement de la maladie.

Dans une étude récente, les scientifiques ont montré que la propagation et l’amas dans le cerveau de « rubans » sont à l’origine de cette maladie qui ne se guérit pas aujourd’hui.

Les chercheurs expliquent Parkinson par la propagation dans le cerveau de fibres en formes de rubans, semblable à des pâtes larges, comme des linguines.

Selon eux, si les fibres en forme de linguines provoquent la maladie de Parkinson, d’autres en forme de spaghettis génèrent une pathologie plus rare appelée atrophie multisystématisée.


La maladie d'Alzheimer pourrait être détectée... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page