By jeanmarcmorandini.com
Santé

La santé des yeux est liée au Foie selon la médecine chinoise


0

Par Bertrand Bimont, praticien en médecine chinoise et ostéopathe et créateur des Laboratoires BIMONT,  les yeux subissent eux aussi les effets du vieillissement, lesquels se traduisent par une baisse de la vision, la cataracte, le glaucome, la dégénérescence maculaire… Or, selon la médecine traditionnelle chinoise, l’œil étant lié au Foie, les déficiences visuelles lui sont donc intimement liées. Par ailleurs, le visage est le point de rencontre de tous les méridiens. Ainsi, le dysfonctionnement des organes internes se retrouve au niveau de l’œil. Il en ressort que les yeux sont non seulement le miroir de l’âme, mais aussi le reflet de l’état de santé du corps.

Le Classique interne de l’Empereur Jaune ou Neijing, texte de référence de la médecine traditionnelle chinoise, enseigne que « le Foie s’ouvre aux yeux ».

Plus largement, le visage et les yeux sont le lieu où se rassemblent le Qi et le Sang des douze méridiens et des 365 collatéraux.

Ainsi, s’il l’on veut diagnostiquer une maladie de l’œil en médecine chinoise, il faut prendre en compte des syndromes généraux, et non pas seulement des symptômes locaux. Toujours dans le même ouvrage, il est dit que « l’observation des cinq couleurs dans les yeux permet de connaître l’état des cinq organes ».

Plus précisément, l’équilibre énergétique des différents organes se retrouve dans les parties suivantes de l’œil :

Les poumons se reflètent dans le blanc des yeux

Les reins dans la pupille

Le foie dans l’iris

Le cœur à l’intérieur et l’extérieur du coin de l’œil et dans les vaisseaux sanguins

La rate se reflète dans les paupières.

Par cette particularité, l’œil reflète l’Énergie Vitale de l’individu. Lors d’un bilan énergétique pratiqué par un thérapeute spécialisé en médecine chinoise, l’observation de l’œil est d’ailleurs combinée à la palpation des pouls et au diagnostic de la langue. Mais cela n’est pas tout, car l’état de santé des yeux dépend aussi du Shen, « l’esprit » en médecine chinoise.

Un nouveau regard sur les problèmes de vue Les yeux subissent eux aussi les effets du vieillissement, lesquels se traduisent par une baisse de la vision, la cataracte, le glaucome, la dégénérescence maculaire…

Or, selon la médecine traditionnelle chinoise, l’œil étant lié au Foie, les déficiences visuelles lui sont donc intimement liées. Par ailleurs, le visage est le point de rencontre de tous les méridiens. Ainsi, le dysfonctionnement des organes internes se retrouve au niveau de l’œil. Il en ressort que les yeux sont non seulement le miroir de l’âme, mais aussi le reflet de l’état de santé du corps

Le Shen, au sens strict, représente l’esprit, les activités mentales mais aussi les émotions. Au sens large, le Shen représente les manifestations externes globales de l’activité vitale, dont l’éclat du regard.

Un Shen sain et apaisé produit des yeux brillants avec de la vitalité. Un Shen troublé produit au contraire des yeux ternes, comme voilés et absents. Cela est le cas chez les personnes souffrant de troubles émotionnels.

Deux organes sont principalement en cause dans les troubles de la vision : Le Foie s’ouvre aux yeux

Chacun des 5 organes a une relation interne avec les yeux mais celle du Foie est particulière et prédominante. L’état général des yeux reflète l’état physiologique ou pathologique de l’organe du Foie.

En cas d’insuffisance du Sang du Foie, la vision devient floue, la vision crépusculaire ou nocturne est difficile. En cas de déficience du yin du Foie, les yeux sont secs et grattent. Les larmes étant le liquide du Foie, la sécrétion des larmes est affaiblie en cas de déficience du Sang et de yin du Foie. Les différents déséquilibres du Foie amènent des troubles différents tels que les glaucomes, la cataracte, la baisse d’acuité visuelle, la photophobie, la conjonctivite, etc.

Et le rein dans tout ça ? Lors de troubles de la vision, le Rein est également à prendre en compte car cet organe gouverne les liquides. Une faiblesse énergétique au niveau du Rein peut provoquer un asséchement de l’œil, caractéristique des cataractes par exemple. Privé d’eau, l’œil perd sa forme naturelle, son support et ses couleurs. La médecine traditionnelle chinoise considère la cataracte comme un déferlement du Feu du Foie, qui assèche les liquides au niveau des yeux, déjà fragilisés par une diminution de l’eau des Reins.

source:  « Bertrand BIMONT pour LES LABORATOIRES BIMONT »

 


Le glaucome est la première cause de cécité en... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page