By jeanmarcmorandini.com
Santé

Un enfant de 4 ans décapité dans un accident de voiture a survécu et devrait se remettre totalement de ses blessures


0

Un garçon de 4 ans qui a été «cliniquement décapité» dans un accident de voiture récent dans l'Idaho a survécu après le geste d'un sauveteur salvateur.

Killian venait de fêter son anniversaire. Alors qu'il était en voiture avec sa mère, une très mauvaise tempête de grêle a éclaté au sommet d'une colline. Arrivée au sommet de la route et alors que la route tournait, sa voiture a terminé dans la mauvaise voie.

Le petit garçon se trouvait sur le siège arrière de la voiture conduite par sa mère, Brandy Gonzalez. La voiture a fait une embardée et l'enfant a été grièvement blessé. Bloquée dans l'épave et avec des os cassés, cette maman a essayé dese  tourner pour atteindre son fils, qui était attaché dans un siège auto.  «J'essayais de rejoindre mon bébé. Je le regardai et il était tout simplement penché.  Je continuais à lui parler et essayer de le maintenir éveillé,» a t'elle raconté dans un entretien téléphonique mardi.

Un policier de la région de Nampa et son épouse ont assisté à l'accident. C'est à eux que l'on doit la survie de l'enfant. "On entendait un enfant crier, un petit bébé hurler", a expliqué Leah Woodward. "Mon mari a cassé la vitre arrière du véhicule."
Elle a tenu la tête de Killian pendant 30 minutes avant l'arrivée des secours. Ce geste a sauvé la vie de l'enfant. "Si on l'avait déplacé ou si on avait tenté de le faire sortir, ça aurait empiré son cas", a expliqué Brandy Gonzalez dans une interview accordée à la chaîne KTLA.
La tête de Killian était séparée de sa colonne vertébrale. Moins de 1% des gens blessés de la sorte survivent. Il a également subi une rupture de la rate, il a un bras et plusieurs côtes cassées.
Une  page de récolte de dons  à été créée pour payer le traitement médical du petit garçon.

"Le terme« décapitation »dans le vrai sens de couper la tête de quelqu'un off est un peu extrême», a déclaré le Dr Nicholas Theodore, le directeur de la chirurgie du rachis à l'Institut neurologique de Barrow, qui a opéré plus de 60 patients avec ce genre de blessure . Il a utilisé des tiges, des fils et des vis en titane pour rattacher la base du crâne à la colonne vertébrale.

Le Dr Theodore affirme que ces blessures sont presque toujours associées à des accidents à grande vitesse dans laquelle la tête est retirée de la colonne vertébrale, et il se produit le plus souvent avec les enfants parce que leur musculature du cou est encore peu développé et faible. "C'est surtout sur les patients plus jeunes que cela arrive, la tête est comme une boule de bowling sur un bâton,» dit-il. "

Le médecin qui a traité un garçon de 2 ans, avec la même blessure en 2010, n'a fait aucun commentaire sur le cas de Killian, mais a déclaré: "Vous ne devez jamais déplacer un patient blessé sauf si une voiture est en feu. Immobiliser un enfant est exactement ce que vous deviez faire. "

Killian, qui ne parle pas de l'accident, est sorti de l'hôpital, marche sans aide à la maison, équipée d'un col dur pour soutenir sa tête et du cou. "Il peut faire quelques pas, mais son équilibre est toujours précaire" a déclaré sa maman.


Un enfant de 4 ans décapité dans un accident de... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page