By jeanmarcmorandini.com
Sexe

Game of Thrones serait dangereux pour la libido des couples !


0

Les couples britanniques éprouvent moins le besoin de  faire l'amour en raison d'une forte augmentation du nombre de gens qui regardent des séries Netflix sur leurs iPads et les ordinateurs portables au lit.

Selon cette étude, Game of Thrones serait dangereux pour la libido. Les chercheurs ont démontré que les couples britanniques avaient moins de relations sexuelles à cause des séries de télévision mais aussi de l'hyperconnectivité.

En 1990, les anglais accouplés avaient des relations sexuelles cinq fois par semaine contre trois fois par semaine de nos jours.

Selon le statisticien de l'université de Cambridge, David Spiegelhalter, la diminution des rapports sexuels serait due à l'hyperconnectivité. "À ce rythme-là, en 2030, les couples n'auront plus de relations sexuelles, ce qui est une tendance très inquiétante (...) Les statisticiens disent qu'ils se savent par pourquoi. L'un des chercheurs a mentionné le mot iPad. Moi, je pense que c'est plutôt la télévision à la demande, Netflix, ...", a expliqué David Spieghelhalter. "Oh mon Dieu, il faut absolument que je regarde la nouvelle saison de Game Of Thrones", a-t-il plaisanté pour illustrer ses propos. "Ce que je veux dire, c'est que l'hyperconnectivité d'aujourd'hui (...) comparée à la situation d'il y a quelques années, où la télévision s'arrêtait à 22h30 et où il n'y avait rien d'autre à faire, peut expliquer ces chiffres. L e pic du taux de natalité de 1974 pourrait être liée au gouvernement de Edward Heath qui a limité l'utilisation de l'électricité à trois jours par semaine, ce qui signifie les gens avaient plus de temps pour avoir des relations sexuelles."

À noter que Netflix est le service de diffusion le plus populaire au Royaume-Uni.

A la fin de l'année dernière, il y avait près de cinq millions d'abonnés payants, un service qui permet aux téléspectateurs de regarder à la demande une série et des films du monde entier.

L'Enquête de "The National Survey of Sexual Attitudes and Lifestyles (Natsal), est effectuée tous les dix ans et utilise les réponses de 15.000 personnes qui ont répondu à la question «combien de fois au cours des quatre dernières semaines avez-vous eu des relations sexuelles?».

Des interviews réalisées par Natsal entre 2010 et 2012, publiée dans le Lancet, ont montré une baisse de la fréquence des rapports sexuels de 20 pour cent par rapport à la précédente enquête.

L'étude a révélé qu'en moyenne, les personnes âgées de 16-44 ont des rapports sexuels un peu moins de cinq fois par mois, par rapport aux chiffres de 6,2 pour les hommes et 6,3 pour les femmes dans l'enquête précédente réalisée en 2000.


Game of Thrones - saison 6 Bande-annonce VOST par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page