By jeanmarcmorandini.com
Santé

Quels sont signes avant-coureurs d'une hydrocution et comment l'éviter ?


0

L'hydrocution fait suite à un ralentissement important du cœur lors d'une baignade par forte chaleur.

Lorsque la température ambiante est élevée, notre corps doit éliminer la chaleur qu’il reçoit en trop. Pour l'évacuer, il utilise la sueur et la dilatation des vaisseaux sanguins. Plus la surface des parois est grande, meilleure est l'élimination de la chaleur. De plus, le cœur s'accélère pour améliorer le circuit de refroidissement.

Personne n'est épargné par ce risque, même si les personnes âgées et les enfants sont les plus exposés, car leur organisme est plus fragile", rappelle le Dr Philippe Josse, urgentiste au Samu de l'Hôtel-Dieu à Paris sur le site Allo Docteur. Et d'ajouter: "Les personnes souffrant de cardiopathie doivent également être très vigilantes."

Avant d'entrer dans l'eau, il faut "se mouiller la nuque et le ventre et rentrer progressivement dans l'eau", explique l'urgentiste. "Pas question de rentrer en courant comme un adolescent ! Avec l'âge nous sommes moins résistants et la tolérance au choc thermique est moins importante."

Les symptômes de l'hydrocution sont multiples: vous pouvez ressentir des démangeaisons, développer des plaques rouges, avoir des frissons tremblements et des troubles de la vue.

Attention à l’exposition prolongée au soleil qui va aussi augmenter la température du corps et accroître le risque d’hydrocution à l’entrée dans l’eau.

Lors d'une baignade dans l'eau froide, les vaisseaux se contractent brutalement, ce qui crée une hypertension. Alors, le cœur ralentit, mais trop rapidement et l e cerveau ne reçoit plus assez d'oxygène.


Innovation: "My UV patch" de L'Oréal change de... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page