By jeanmarcmorandini.com
Santé

L'office de la naissance et de l'enfance belge note une augmentation soudaine des naissances de bébés « petits poids »


0

L'office de la naissance et de l'enfance belge note une augmentation soudaine des naissances de bébés « petits poids ». En cause,  le tabagisme, l’alcool, la pauvreté et l’impréparation avant la grossesse.

L’ ONE note « une augmentation soudaine des naissances de petits poids , inférieurs à 2,5 kilos : 9,3 % du total pour les filles et 8,2 % pour les garçons. » Cette proportion est la plus élevée de ces cinq dernières années ! Le phénomène s’explique en partie par le nombre important d’enfants qui naissent avant terme. Mais pas uniquement.

43 nouveaux nés pesaient moins de 500 g contre à peine 12 en 2009, 248 bébés de 500 à 999 g (111 en 2009), 409 de 1 à 1,5 kg (324 en 2009). Le poids d’un bébé permet d’estimer son état de santé et de développement. Ainsi, un nourrisson de moins de 2,5 kilos devra être plus étroitement surveillé, à cause des risques qu’il encourt durant la période périnatale note la Meuse.be qui relaye l'étude.

« Plusieurs facteurs l’expliquent. C’est très souvent lié à l’état de santé de la maman durant sa grossesse. La première cause est certainement le tabac, et notamment le tabagisme passif. L’alcool pose également problème. À ce sujet, notre message est clair : tolérance zéro  », précise le docteur Ingrid Morales, de la direction médicale de l’ONE. «  Autre problème : la pauvreté croissante de la population. »


Insolite : Elle accouche de trois paires de... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page