By jeanmarcmorandini.com
Santé

Ce qu'il ne faut ne surtout pas dire à un enfant anxieux


0

Les enfants d'aujourd'hui sont plus inquiets que jamais. Selon certaines enquêtes,  l'enfant moyen d'aujourd'hui est plus anxieux que les personnes qui ont été hospitalisées pour l' anxiété dans les années 1950 . Et ces inquiétudes ont tendance à intensifier autour des périodes de transition - comme le début de l'école.

Les parents rassurent les enfants inquiets mais n'utilisent pas toujours les bonnes formules. "Tout va bien se passer", n'aideraient pas du tout l'enfant. "Vous ne donnez pas à la personne l'opportunité d'expérimenter ce qui l'angoisse", explique Jill Emanuele, psychologue clinique.

Au lieu de cela, quand les enfants sont inquiets, les parents peuvent les aider à faire face à leurs craintes en leur posant des questions et les aider à trouver des stratégies pour faire face à leurs craintes.

Selon le magazine  Time , en grandissant, les enfants se retrouvent confrontés au stress social sur les réseaux sociaux.

Selon Marilyn Wilcher, limiter le temps que les enfants passent sur les ordinateurs et téléphones est une bonne manière de limiter ce stress.

"Le stress se produit automatiquement», ajoute la spécialiste qui indique que «nous devons enseigner à notre corps comment faire la répondre par de la relaxation." 

De la méditation au chant, trouver ce qui détend l'enfant et lui fait oublier ses soucis est important, «tout ce que vous pouvez faire pour briser le train de la vie quotidienne."

Pour les parents, les stratégies pour aider les lycéens à gérer le stress sont les mêmes qu'à tout âge: les aider à identifier leurs inquiétudes spécifiques, et les stratégies pour y faire face.
Les experts rappellent que les enfants réagissent comme de vrais éponges et peuvent ressentir les angoisses de leurs parents aussi !


Rita Ora a été hospitalisée pour épuisement par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page