By jeanmarcmorandini.com
Santé

Sondage: Une maladie grave limiterait l'envie des français de voter pour le candidat (Odoxa-Le Figaro-France Inter)


0

Selon un sondage   Odoxa réalisé en partenariat avec  Le Figaro   et France Inter,  deux Français sur trois admettent qu'ils hésiteraient à voter pour un candidat s'ils apprenaient que celui-ci est gravement malade.

Pour 50% (dont 59% sont des hommes) des personnes interrogées, «il est normal d'attendre une totale transparence des candidats sur leur santé» car le choix d'un président «est une affaire trop grave pour que l'on risque d'élire une personne malade». 

49% des sondés pensent le contraire car «la santé de chacun relève de la vie privée.»

66% des 18-24 ans prônent la transparence contre 30% chez les plus de 65 ans.

Concernant Georges Pompidou et François Mitterrand, qui avaient caché leur maladie à leurs concitoyens (maladie de Waldenström (cancer hématologique) pour l'un, cancer de la prostate pour l'autre), ils sont 52% à penser qu'ils ont eu tort, mais 47% à défendre le choix du silence.


Hommage aux victimes des attentats ce matin... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page