By jeanmarcmorandini.com
Régime

Épiphanie : "La galette des rois est une véritable petite bombe calorique" selon le Docteur Jean-Michel Cohen


0

Vous allez surement fêter en famille, entre amis et même au travail l'épiphanie.

Si à l'époque nous achetions la galette chez un artisan boulanger, les industriels d'aujourd'hui n'ont pas manqué de développer toutes sortes de «galettes» ayant pour point commun de contenir une fève cachée dans la pâte, mais dont les recettes peuvent s'avérer très variées. La galette des rois la plus consommée se compose de deux pâtes feuilletées garnies d'une crème d'amande appelée frangipane.

De part la composition de la pâte feuilletée (à base de farine, d'eau et d'une quantité de beurre importante) et de la recette de la frangipane (mélange de beurre, de sucre, d'oeuf et de poudre d'amande), la galette est une véritable petite bombe calorique. Ce gâteau sucré est surtout riche en beurre et en oeuf, donc en lipides et en cholestérol,et s'ajoute à cela la poudre d'amande, graine oléagineuse qui est également riche en lipides.

Pour les galettes à la frangipane on se situe autour de 440 kcal les 100 g et 30% de lipides, et pour une galette aux pommes par exemple on pourra descendre avantageusement à 315 kcal pour 100 g et seulement 16% de lipides (apport de la pâte feuilletée) mais pour une galette au chocolat ou autre variation gourmande, on atteindra 460 kcal pour 100 g et plus de 30% de lipides. Il conviendra surtout de ne pas oublier qu'il s'agit d'un produit festif dont la consommation doit rester occasionnel, mais également de revoir la portion que l'on consomme habituellement.

En effet, on prend comme référence une galette de 600 g, conseillée pour 6/8 parts. S'agissant d'un produit lourd, une part de 100 g environ correspond donc à une petite portion.

Limitez vous à 100 g et pensez à utiliser un repas de rattrapage pour compenser par la suite. A noter que l'on trouve également d'autres sortes de galettes traditionnelles typiques du sud de la France. Il s'agit alors de couronnes briochées au bon goût d'eau de fleur d'oranger et recouvertes de sucre granulé ou de fruits confits.

Ces produits sont moins riches et une portion normale de 40 g correspond à consommer 30 g de pain tartiné de 10 g de beurre, ce qui reste tout à fait raisonnable.

Jean-Michel Cohen

Source : Savoir Maigrir

 

 

 


Manger cru, une nouvelle tendance qui se... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page