By jeanmarcmorandini.com
Psy

Et si vous boostiez votre créativité pour être plus heureux ? Notre coach en changement vous explique comment faire


0

Comment trouver des idées neuves ?

Comment les créatifs font-ils ?

Et comment utiliser la créativité dans notre quotidien ?

Regardez autour de vous : certaines personnes savent rebondir de façon ludique sur les mille et un petits tracas de la vie.

Elles surprennent toujours.

Entre leurs mains, un simple pique-nique devient une fête inoubliable, un dossier rébarbatif, un roman d’aventures.

Elles sont créatives.

Par exemple, Charlie, ébéniste à la campagne. Il manquait de commandes. Il décide de transformer sa maison en un gîte d’étape plein de charme. Aujourd’hui, ses meubles, exposés, trouvent de nombreux acheteurs.

Ce talent, n’importe qui peut l’exercer. C’est un muscle que nous possédons tous.

La créativité, c’est un état d’esprit, une attitude intérieure.

Elle requiert de la curiosité, de l’empathie, de l’estime de soi, de l’adaptabilité, l’ouverture à ses émotions. Pour être créatif, discutons l’ordre apparemment naturel des choses.

Le conformisme, la négativité et le respect des décisions d’autrui nous conduit à nier nos besoins, nos frustrations, nos manques. Ce sont nos croyances parentales bloquantes, nos facteurs inhibiteurs :

«Toi, tu n’es pas un manuel!» ou «toi, tu ne comprends rien aux ordinateurs ! »

Apprenez différemment !

La créativité, c’est oser s’ouvrir à l’inconnu, au jamais vu, au jamais pensé.

Le secret : profitez à 100 % de votre environnement. Dans l’entreprise, c’est proposé de nouvelles façons de résoudre les problèmes. Dans la vie affective, c’est aimé d’une façon différente de celle qu’on a apprise de ses parents.

C’est la curiosité, les rêves, les fantasmes, les intuitions.

C’est la réunion d’objets, de faits, a priori sans rapports qui sont des mécanismes clés de la créativité.

Le stress, la fatigue et le perfectionnisme gênent ce temps de pause nécessaire, ce moment où l’on reste en friche pour accueillir les informations.

Il n’y a pas une bonne réponse mais plusieurs.

Aussi si vous êtes en empathie avec vous-même ou avec votre environnement, si vous vous adaptez bien aux évènements de votre quotidien, si vous vous aimez et respectez, si vous vous estimez, alors vous pourrez laisser votre esprit vagabonder pour lui permettre d’améliorer votre quotidien. Alors vous êtes ouvert à la créativité !

Au contraire, si vous êtes anxieux, si vous avez peur de l’échec ou du lendemain, ou d’être rejeté, alors vous paralysez la créativité qui est en vous.

Et c’est par un travail ou un accompagnement ciblé sur l’estime de soi, l’affirmation de soi que vous deviendrez plus créatif.

Liliane Clavel

Coach en changement

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page