By jeanmarcmorandini.com
Forme

Faire du sport de façon intensive, est-ce bon ou mauvais pour la santé?


0

Trop de  sport  tue le sport?

C’est en tout cas ce que met en avant une  étude récente  sur les effets du jogging intensif sur le corps parue dans le Journal of The American College et le Figaro. Attention à ne pas confondre trop et peu !
Quand vous sortez faire un exercice intense, un cœur sain va pomper quatre à cinq fois plus de sang que lorsque vous restez assis. Faire ça pendant plusieurs heures d’affilées, c’est demander au cœur de faire quelque chose qu’il n’est pas destiné à faire.
Des chercheurs de l'Hôpital Frederiksberg de Copenhague ont analysé durant plus de 12 ans les habitudes de 1511 volontaires dont 1098 joggeurs réguliers et 413 personnes ne pratiquant jamais ou peu de sport. Les chercheurs ont constaté que ceux qui couraient le plus avaient quasiment la même probabilité de mourir que ceux qui ne pratiquaient aucune activité physique. Les coureurs considérés comme «modérés», n'excédant pas les 2,5 heures de jogging par semaine, ont en revanche affiché le plus faible taux de mortalité.
«Des changements de rythme cardiaque trop violents lors d'un effort excessif et récurrent pourraient être responsables de ce phénomène. Une allure de course trop soutenue peut présenter des risques pour le système carsdiovasculaire», explique Jacob Louis Marriott, chercheur à l'Hôpital Frederiksberg de Copenhague et auteur de l'étude.
Il reste toutefois très bon pour la santé de courir régulièrement, de marcher, mais aussi de pratiquer en compétition. Il ne faut toutefois pas courir 12 marathons dans l’année ou de pratiquer un sport au niveau professionnel.
La bonne formule serait selon l'université: une allure de course de 8km/h pendant 2.5 heures par semaine, réparties sur trois séances. «Tout le monde vante ses mérites mais personne n'a jamais évoqué l'existence de ce type de limites concernant l'activité sportive. Cette étude prouve désormais qu'il y en a. Il n'est pas nécessaire de pratiquer un sport en excès pour obtenir un impact positif sur l'état de santé et peut-être même qu'en faire trop produirait l'effet inverse. Alors comme pour tout ce qui est bon, il faut faire de l'exercice mais avec modération», conclut le chercheur.
Rassurez-vous donc, il n’y a pas de mauvaises raisons pour refuser un footing. Cette information ne pourrait vous servir pour éviter une partie de tennis ou un « jog » dans un parc. 

 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page