By jeanmarcmorandini.com
Santé

Chicha : une étude confirme sa toxicité !


0

Une nouvelle étude publiée dans Public Health Reports , révèle qu’un consommateur de chicha inhale 125 fois plus de fumée, 25 fois plus de goudron, 10 fois plus de monoxyde de carbone et 2,5 fois plus de nicotine au cours d’une session que lorsqu’il fume une cigarette.

"En 2006, lorsque l’interdiction de fumer dans les lieux publics a été mise en place, il y avait de fortes pressions pour que la chicha ne soit pas concernée, se souvient le penumologue Bertrand Dautzenberg  interrogé par  Pourquoi docteur .  Les  bars à chicha , "qui respectent rarement la législation, bénéficient encore, pour le moment, d’une forme de tolérance de la part des autorités", renchérit le site d'actu santé.

Et le professeur d'ajouter: "Nous avions alors relayé en toute urgence des petites études et écrit un livre pour attirer l’attention sur cette toxicité. Nos conclusions étaient similaires aux derniers résultats . Utiliser la chicha dans un lieu clos, c’est comme mettre un groupe électrogène dans sa tente ! Théoriquement, toute femme enceinte qui fume un narguilé à l’intérieur doit se retrouver en caisson...

« Même si de nombreux jeunes déclarent avoir déjà fumé le narguilé, la e-cigarette semble lentement remplacer les chicha dans les soirées des adolescents de 14-15 ans », conclut Bertrand Dautzenberg.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page