By jeanmarcmorandini.com
Santé

Essai: Un nouveau traitement contre le cancer donne des résultats "extraordinaires"


0

Selon  The Guardian , un nouveau type de traitement contre un type de cancer du sang a abasourdi les chercheurs après avoir produit ce qu'ils ont appelé les résultats "extraordianires".

Dans un essai clinique à un stade précoce pour enquêter sur le traitement potentiel d’un cancer qui prend naissance dans les cellules souches du sang, la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL), plus de la moitié des patients traités ont été en rémission complète.

94% des participants qui ont pris part à l'étude ont vu leurs symptômes entièrement disparaître et les patients souffrant d'autres types de cancer du sang avaient des taux de guérison de plus de 80%, peut-on lire dans The Guardian.

Ordinairement, ces patients n’auraient eu que quelques mois à vivre. Mais grâce à cette nouvelle thérapie, qui permet de fabriquer des cellules immunitaires qui ciblent différents types de cancer du sang, les scientifiques ont été en mesure de déclaré que la découverte est un succès "extraordinaire".

"Il y a des raison d'être optimiste et des raisons d'être pessimiste. Cela est sans précédent dans la médecine chez ces patients au stade de la maladie très avancée", a déclaré le chercheur Stanley Riddell lors d'une réunion de l'Association américaine pour l'avancement des sciences.

"Ce sont des patients chez qui tout a échoué. La plupart de ceux qui ont pris part à notre essai clinique n’avaient plus que deux à cinq mois à vivre", a poursuivi Riddell.

Chiara Bonini, un autre chercheur cité dans The Guardian, a qualifié les résultats de "révolutionnaire", en indiquant qu'elle n'avait pas vu cela depuis plus de 15 ans.

La thérapie des cellules T est souvent considéré comme une option de dernier recours, en raison des effets secondaires potentiellement dangereux sur le système immunitaire. Un certain nombre de patients de l'essai clinique a subi ces effets secondaires, y compris une pression artérielle basse et les effets de la neurotoxicité ont causé deux décès. Mais les chercheurs ont noté que tous les participants à l'essai ont été insensibles à la chimiothérapie.

 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page