By jeanmarcmorandini.com
Sexe

VIH: Un anneau vaginal réduirait de 30 % le risque d'infection chez les femmes


0

Selon deux essais cliniques dont les résultats ont été présentés à la Conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI), à Boston (Massachussetts, Etats-Unis), u n anneau vaginal, inspiré de ceux utilisés pour la contraception ou les traitements hormonaux, réduirait de 30 % en moyenne le risque d’infection par le VIH chez les femmes.

L'anneau contient l’antiviral expérimental dapirivine, un microbicide qu’il diffuse progressivement, et doit être changé tous les mois. L’efficacité de cette méthode est présentée sur le site de l’International Partnership for Microbicides (IPM) et dans le New England Journal of Medicine. 4.588 femmes séronégatives âgées de 18 à 45 ans au Malawi, en Afrique du Sud, en Ouganda et au Zimbabwe ont participé aux études entre 2012 et 2015.  « Chaque avancée scientifique qui donne aux femmes le pouvoir de se protéger du virus devrait être examinée en vue d’une adoption et d’une mise en place rapides », a déclaré le Dr Aaron Motsoaledi, ministre de la Santé d’Afrique du Sud dans un communiqué. Les deux études présentées –  The Ring Study  et  ASPIRE  – ont été en partie menées dans son pays, où les femmes sont fortement exposées au VIH i ndque le site pourquoidocteur .

Résultats: celles qui utilisaient l’anneau vaginal ont réduit leur risque d’infection par le VIH de 27 % à 31 % comparativement à celles qui avaient un placebo. Un intérêt particulier pour les femmes des pays en développement L’usage de ces dispositifs présente un intérêt particulier pour les femmes dans les pays en développement, où les taux d’infection par le VIH sont élevés, et où elles sont nombreuses à avoir le plus grand mal à persuader les hommes d’utiliser des préservatifs, a expliqué la Dr. Zeda Rosenberg, qui dirige l’une des études. Selon l’Institut national américain de la santé (NIH), sur les 37 millions de personnes vivant avec le VIH dans le monde, plus de la moitié sont des femmes.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page