By jeanmarcmorandini.com
Santé

Julie Gayet s'engage aussi contre le tabou autour de l'endométriose


0

La comédienne Julie Gayet et la chanteuse Imany ont rejoint la campagne menée par la gynécologue Chrysoula Zacharopoulou pour que l'endométriose ne soit plus une maladie taboue, annonce le magazine Elle de vendredi 26 février qui lui consacre un dossier spécial.

Comme vous l'indiquait Morandinisanté , Imany est la marraine de l’association  ENDOmind  qui a pour vocation d’aider,de soutenir et de valoriser toutes les initiatives

qui permettent de donner plus de visibilité à l'endométriose. La chanteuse qui souffre de cette maladie donnera un concert de soutien à l’association le 8 mars au Trianon.

Pour faire parler de cette maladie, elle sera accompagnée sur scène de Carla Bruni-Sarkozy, les Brigitte mais aussi Kery James, Pauline Croze ou Emilie Gassin. Toutes les recettes seront reversées à l'association Endomind France, qui organise une campagne d'une semaine pour lutter contre la maladie.

Cette maladie, dont souffre plus d'une femme sur dix, est "la première cause d’infertilité"

"Parce qu’elle touche aux règles, à la sexualité, cette maladie reste taboue", déplore Imany, qui a révélé en 2014 en être elle-même affectée. "Lorsque la douleur des règles empêche d’aller à l’école, empêche de travailler, lorsque les rapports sexuels sont douloureux, ce n’est pas normal", insiste Imany.

Une femme serrant les mâchoires, un bâton entre les dents sous le slogan "Les règles c'est naturel pas la douleur", figure sur l'affiche de la campagne de l'association "ENDOmind."

"Si nous avons choisi le 8 mars pour lancer la campagne, ce n’est pas un hasard. La reconnaissance de la souffrance des femmes relève d’abord d’une question de droits des femmes et d’égalité", explique Julie Gayet, marraine du Fonds pour la santé des femmes. "La France est très en retard", affirme Chrysoula Zacharopoulou qui avait organisé à Paris en mars 2014 la première marche contre la maladie. "Quand Hillary Clinton, Susan Sarandon ou Lena Dunham ont témoigné sur leur endométriose, cela a modifié le regard sur la maladie aux États-Unis. Changeons-le aussi en France!", insiste la comédienne.


César: La blague qui amuse la salle quand Julie... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page