By jeanmarcmorandini.com
Santé

Santé: Les femmes sont plus exposées aux produits chimiques dangereux


0

A l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, WECF publie un rapport intitulé "Women and chemicals" qui appelle à renforcer les politiques de protection contre l'exposition - en particulier des femmes - aux polluants chimiques.

Les femmes sont particulièrement exposées aux produits chimiques dangereux et doivent en être mieux protégées, souligne le réseau européen d' ONG Women in Europe for a Common Future (WECF).

"Nous sommes exposés au quotidien à des produits chimiques... (qui) ont des effets néfastes sur la santé et l'environnement et sont mis en cause dans des maladies chroniques parfois irréversibles", souligne dans un communiqué ce collectif de 150 associations féminines et environnementales, relevant que "les femmes ont une sensibilité particulière" à ces substances.

"Pour des raisons biologiques, mais aussi du fait de la répartition traditionnelle des rôles entre les sexes. Les femmes sont particulièrement exposées à des polluants de l'environnement intérieur et dans certains secteurs industriels où elles sont massivement employées", détaille WECF dans un rapport intitulé "Women and Chemicals".

Industries textiles, métiers de la coiffure, agriculture, le rapport cite une série d'exemples, et rappelle que les femmes enceintes peuvent aussi contaminer involontairement leur enfant. 

Le rapport "Women and chemicals" propose un aperçu de différentes pathologies touchant les femmes, un inventaire des principaux lieux d'exposition et une liste de polluants particulièrement préoccupants. 

Le rapport met l'accent sur des produits auxquels les femmes sont exposées à travers leurs métiers - dans les secteurs de l'agriculture, des déchets, du nettoyage, ou des textiles par exemple. Mais les femmes sont aussi particulièrement exposées à la maison, en tant que simples consommatrices. Les pesticides, les métaux lourds comme le mercure, et les perturbateurs endocriniens sont mis en cause dans des cas de cancer, diabètes, infertilité, etc.

Corinne Lepage, présidente du Board of Trustees de WECF (et ancienne ministre de l'environnement) se déclare ainsi particulièrement inquiète en ce qui concerne les perturbateurs endocriniens: "Alors que les dangers de ces substances pour l'environnement et la santé humaine sont connus et documentés, la Commission européenne tarde toujours à les réglementer. Les femmes enceintes et les futurs parents doivent être mieux protégés et mieux informés sur les perturbateurs endocriniens. Ce rapport montre les liens entre exposition des femmes aux perturbateurs endocriniens et augmentation de l'incidence de certaines pathologies. Nous avons besoin d'actions politiques maintenant."


Ségolène Royal veut que la Commission... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page