By jeanmarcmorandini.com
Santé

Donald Trump veut punir les femmes qui ont recours à l'avortement


0

Donald Trump a suggéré mercredi de punir les femmes qui avortent avant de revenir sur ses propos .

"Il doit y avoir une certaine forme de punition", a déclaré le milliardaire sur la chaîne MSNBC, interrogé par l'animateur Chris Matthews qui lui demandait s'il "croyait qu'il fallait une punition pour l'avortement" quand "vous dites que l'avortement est un crime".

Le prétendant à la Maison Blanche a affirmé qu'il fallait "interdire" l'avortement, légal pourtant partout aux Etats-Unis depuis une décision historique de la Cour suprême en 1973 dite "Roe v. Wade".

Les propos de Trump ont provoqué la colère des pro-choice et de sa rivale démocrate Hillary Clinton qui n'a pas manqué de dénoncer sur Twitter des propos "terrifiants et révélateurs".

"Vous ne pouvez pas laissez quelqu'un avec ce tel dédain des droits des femmes s'approcher de la Maison Blanche", a-t-elle écrit dans un autre tweet.

 

Le réseau du Planning familial, qui gère des cliniques où les femmes peuvent avorter, a estimé qu'il s'agissait d'une "incitation à la violence contre les femmes".

Ses rivaux républicains Ted Cruz et John Kasich, opposés eux aussi au droit à l'avortement, ont condamné les propos de M. Trump, M. Cruz défendant le "respect" des femmes.

Face à ce marasme, Donald Trump est revenu sur ses propos. Il a d'abord publié un premier communiqué pour expliquer que "cette question n'est pas claire" avant de préciser dans un deuxième communiqué qu'il envisageait de sanctionner non pas les femmes, comme il l'avait dit sur MSNBC, mais les médecins, et seulement si une loi interdit l'avortement.

Trump peut toujours essayer de revenir sur ses propos, on l'a bien entendu et très clairement", a-t-elle tweeté. 


Donald Trump veut punir les femmes qui ont... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page