By jeanmarcmorandini.com
Régime

États-Unis: Un jeu vidéo fait manger 5 fruits et légumes par jour aux enfants


0

Selon une étude parue en mai  dans le Journal of Nutrition Education Behavior, le jeu vidéo " Squires Quest II" fait manger 5 fruits et légumes par jour aux enfants.

«Nous avons observé une augmentation de la consommation de légumes au dîner et des fruits au petit-déjeuner, au déjeuner et pendant les en-cas» raconte Karen Cullen, principal auteur de l'étude.

Dans le second opus du sérious game " Squires Quest II :  Saving the Kingdom of Fivealot", les enfants incarnent un écuyer dont la mission est de collecter des fruits et légumes pour concocter des repas équilibrés. En atteignant ses objectifs, le joueur gagne en grade jusqu'à devenir chevalier.

400 écoliers américains de CM1 et CM2 ont complété les 10 chapitres proposés à raison de deux par semaines selon le Figaro. Entre chaque partie, les enfants devaient, dans la «vraie vie», manger un certain nombre de fruits et légumes puis indiquer dans le jeu vidéo s'ils avaient réussi. Les parents recevaient une newsletter décrivant les objectifs hebdomadaires de leurs enfants et des conseils pour les aider à surmonter les obstacles.

Finalement, les chercheurs les ont interrogés par téléphone pour savoir ce qui se trouvait quotidiennement dans l'assiette des enfants. Sarah Amin, chercheuse en nutrition, préconise des campagnes d’incitations hors de la cantine et du domicile. Les jeux à portée pédagogique ont la capacité d’attirer les enfants et de leur faire manger équilibré de leur plein gré. 79% des 400 écoliers ayant complété « Squires Quest II : Saving the Kingdom of Fivealot » ont atteint leurs objectifs de nutrition. Six mois après, les chercheurs affirment que la portion de fruits et légumes dans l'assiette des enfants avait augmenté de manière significative.

Le changement de comportement est donc durable. Toutefois, même s’ils sont plus efficaces que les approches traditionnelles, les serious games ne constituent qu’un simple outil pédagogique. Expert en jeux à portée pédagogique, Julian Alvarez insiste sur l’importance de l’accompagnement humain. Ces jeux ne produiront pas les résultats attendus sans une adhésion et une implication des parents et/ou des professeurs.


États-Unis: Un jeu vidéo fait manger 5 fruits... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page