By jeanmarcmorandini.com
Régime

Les régimes comprenant majoritairement des aliments à IG faible peuvent réduire le risque de maladie cardiovasculaire


0

L’index glycémique (IG) mesure les niveaux de glucose dans le sang. Il attribue aux glucides et aux aliments riches en sucre un score compris entre 0 et 100.

Le nombre le plus haut correspond à un aliment rapidement digéré et qui provoque donc un pic de glycémie.

Un glucide à index glycémique faible, en revanche, est digéré plus lentement, il produit donc une augmentation et une diminution de la glycémie plus lente et régulière. On les appelle les « sucres lents ».

Un IG faible a un score de 55 et moins. Un IG moyen est entre 56 et 69. Un IG élevé correspond à 70 et plus. 

Quand votre glycémie est trop basse, vous allez vous sentir fatigué. Faire des efforts va devenir compliqué.

En revanche, si votre glycémie est trop élevée, votre corps va faire appel au pancréas pour qu’il secrète plus d’insuline afin d’évacuer le glucose du système sanguin ; cependant, le corps va stocker une partie de cet excès de sucre en gras.

Les aliments avec un IG faible peuvent assurer une source d’énergie adéquate à votre corps qui est moins susceptible de transformer le sucre en gras et de le stocker.

Un aliment à faible IG (en dessous de 55 points) va vous rassasier plus longtemps, ce qui vous évitera de grignoter et donc de consommer des calories supplémentaires.

En revanche, les aliments avec un IG élevé sont susceptibles de provoquer une augmentation rapide du glucose, suivie d’une chute, ce qui pousse généralement les gens à grignoter. 

Il est rare de manger un glucide seul, sans autre nourriture pour l’accompagner. L’IG diminue : avec des protéines et des gras

Les effets du gras et des protéines sur l’IG ont été étudiés dans les recherches scientifiques. Les gras et les protéines réduisent la réponse glycémique lors de la consommation de glucides.

L’IG diminue avec du vinaigre et du jus de citron et  augmente lorsque les glucides sont cuits.

Fait intéressant, cuire les glucides plus longtemps peut en effet augmenter leur IG, tout comme la maturité des fruits riches en glucides, telle que la banane par exemple. Pour cette raison, le score d’IG est un excellent guide, mais il est nécessaire d’apprendre comment les autres aliments peuvent influencer la digestion de ces glucides.

Les régimes comprenant majoritairement des aliments à IG faible peuvent réduire le risque de maladie cardiovasculaire, de diabète de type II et de syndrome métabolique.

 


Manger cru, une nouvelle tendance qui se... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page