By jeanmarcmorandini.com
Santé

Nutrition : plus de 80 % des enfants ne mangent pas selon leurs besoins (UNICEF)


0

L’UNICEF a dévoilé le deuxième volet de son rapport sur l’alimentation des jeunes enfants, “From the first hour of life”. Il s’intéresse à l’alimentation complémentaire des enfants de six mois à deux ans et révèle que l’introduction tardive des aliments solides, les repas peu fréquents et l’absence de diversité alimentaire sont des pratiques fréquentes privent les enfants de nutriments essentiels. Selon la publication seul un enfant sur six de moins de deux ans mange selon ses besoins.

La fréquence des repas, tout comme leur diversité, fait défaut pour 80 % d’entre eux. «On dit toujours que les deux premières années de la vie sont des années cruciales au niveau de l’alimentation parce que c’est là où le cerveau se développe, où la croissance des os et des muscles se fait en accéléré, affirme France Bégin, conseillère principale en nutrition pour l’UNICEF. On doit faire beaucoup plus attention à ce que l’enfant mange et s’assurer que la “junk food”, les aliments à calories vides, ne fassent pas partie de leur alimentation.»

Dès les premières heures de leur vie, les bébés sont exposés à ces erreurs alimentaires, les aliments solides sont introduits trop tardivement, alors que dès 6 mois, le lait maternel ne suffit plus ce qui entraine des carences qui peuvent entraîner un retard de croissance.

«Dans certaines cultures, on ne donne pas des œufs parce qu’on pense que ça va empêcher l’enfant de parler avant un an, expose-t-elle.».

Parmi les solutions mises de l’avant pour améliorer la situation nutritionnelle des enfants, l’UNICEF met d’abord de l’avant l’éducation. "On s’aperçoit qu’avec une éducation adaptée, ces comportements changent."

En bref, un bébé sur cinq ne consomme pas d’aliments solides avant l’âge de 11 mois, alors que l’âge recommandé est de 6 mois. 50% des enfants âgés de 6 mois à 2 ans ne consomment pas le nombre minimum de repas recommandés pour leur âge. Moins du tiers des enfants âgés de 6 mois à 2 ans reçoivent quotidiennement une alimentation composée d’au moins quatre groupes alimentaires. Près de la moitié des enfants d’âge préscolaire souffrent d’anémie.

"À un si jeune âge, la malnutrition entraîne des lésions mentales et physiques irréversibles"conclut la scientifique.


Fast Food: Le premier "Five Guys" a ouvert hier... par morandini

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.


Haut de la page